Menu
Recent Post

 


De petites boules de brioches au sucre à la mie filante , une viennoiserie pour le petit déjeuner qu'on aimait acheter à la boulangerie au milieu des petits pains au chocolat et des brioches suisses.
Je me suis inspirée de ma vieille  brioche tressée pour la pâte.


Ingrédients
levain
2 cs de farine
1 cc de miel
2 g de farine
5 cs d'eau tiède
Mélanger tous ces ingrédients , couvrir et laisser pousser au réfrigérateur le temps qu'il aura bien bullé

Pâte
500 g de farine tout usage
70 g de sucre
10 g de levure boulangère
1 pincée de sel
3 œufs, petit calibre
180 g de beurre frais mou
200 ml de lait tiède + ou -
2 cc de vanille poudre
1 jaune + 1 cs de lait pour dorer
1 cs de sucre


Préparation
Verser la farine dans le bol du pétrin ou une jatte, peu importe,
ajouter la levure et mélanger à sec,

faites la fontaine et y verser le sel, sucre, œufs et levain, mélanger en ajoutant du lait progressivement jusqu'à obtention d'une pâte bien molle mais pas collante, pétrir 5 mn,

ensuite ajouter le beurre et pétrir pour l'incorporer
ça sera un peu collant, placer la pâte au réfrigérateur pour 1 h de temps,

elle aura poussé et ne colle plus, sinon ajouter 1 cs de farine et bien l'incorporer,

diviser la pâte en pâtons de 40 g plus ou moins selon ce que l'on souhaite comme dimension
poser sur papier sulfurisé ( je n'en avais plus ) brioches espacées car elles vont encore pousser
faire une croix aux ciseaux franchement,

couvrir et laisser pousser, pas trop car elles s'affaisseraient dans le four.

Après le temps de pause,

badigeonner à l'œuf mélangé à la cs de lait

saupoudrer généreusement de sucre,

enfourner à 200°, pour 25 à 30 mn pour moi .

3

 


C'est un gâteau ou une tarte à l'ananas au zeste d'orange confit maison parsemé de noix , un dessert ou goûter qu'on a dégusté dehors lors d'une sortie en mer à l'intérieur d'une charmante crique déserte, on prit nos provisions lors d'une journée complète de plage et rentrés tard la nuit fourbues, on y accède par bateau en groupe d'amis ou en famille c'est que du bonheur.

Il est cuit dans un moule rectangulaire de 35 cm sur 22 cm pour qu'il est l'aspect de tarte .


Ingrédients
4  œufs gros calibre
170 g de sucre
1boite d'ananas en sirop
200 g de farine + 1 cc de vanille en poudre
sirop de l'ananas réduit de moitié avec 40 g de sucre
100 g de beurre
zeste d'orange confit maison
14 g de levure chimique


Préparation

Allumer le four à 180°

Commencer par réduire le sirop d'ananas avec le sucre, juste que ça devienne un peu plus sirupeux sans 
lui faire prendre une couleur foncée

Tapisser le fond d'un moule de papier sulfurisé et le badigeonner de beurre fondu
battre le beurre, la vanille et le sucre

Ajouter les œufs et bien incorporer
Ajouter la farine et la levure, mélanger
Ajouter le sirop réduit de moitié et bien l'incorporer, réserver 2 cs + ou -

Verser la préparation dans le moule et l'égaliser
Ranger les tranches d'ananas dessus

Enfourner pou 30 à 35 mn selon les fours, je ne peux donner un temps de cuisson exacte car pour le même plat et selon les produits utilisés ça me prend parfois plus ou moins de temps, donc, four à surveiller

Hors du four, et encore chaud, badigeonner le dessus du sirop restant, histoire de faire luire le gâteau.

Parsemer de noix torréfiées légèrement à la poêle et de zeste d'orange confit 

Attendre que ça refroidisse pour déguster au dessert ou au goûter

8

 

Samoussa indienne végétarienne authentique et rustique, samboussa ou samossa que je tiens  d'une  dame indienne, épouse du chef de mission du temps  de la coopération en Algérie simple, économique et si savoureuse, quand on commence à en manger on ne s'arrête pas, délicieux.

Cette belle dame me raconta que la cuisine indienne de certaines régions d'Inde n'utilise pas l'oignon par souci religieux, ni le beurre, c'est souvent du ghee ou de l'huile .

La pâte est simple et rustique, elle pétrie pour développer son élasticité grâce au gluten ce qui empêche la perforation le la pâte au moment de farcir, une alimentation réduite à l'essentiel pour des milliers de foyers indiens !

Une recette que j'affectionne particulièrement et que je dédie à cuisinons de saisons de ma chère Gut

500 g de farine (vous obtiendrez une bonne quantité)

200 ml d'huile

250 ml d'eau froide

1 cc bombée de sel

1 pincée de bicarbonate

mélanger tous les ingrédients au robot ou à la main, il faudra obtenir une sorte de pâte sablée, ajouter de la farine si nécessaire

pétrir cette pâte jusqu'à ce qu'elle devienne élastique afin que la farce ne perfore pas la pâte

couvrir et laisser reposer


pour la farce

1 kg de pommes de terre cuites dans de l'eau salée et écrasées au presse purée ou à la fourchette

200 g de petits pois frais ou surgelés cuits dans de l'eau salée

1/2 cc de coriandre en poudre

1 cc de cumin en grains

1/2 cc de carvi

5 à 6  piments secs rouges broyés, ils doivent être plutôt concassés et non réduits en poudre, le goût ne sera plus le même sinon!

sel au goût

le tout bien mélangé

Pas d'oignon, car certaines communautés indiennes ne consomment ni ail ni oignon par souci religieux.

Après le temps de pause

étaler la pâte aussi finement que possible

couper des bandes de 8 cm de large

y déposer une bonne cs de farce, rouler sur 2 tours , couper et bien souder à la fourchette l'extrémité

plonger dans un bain d' huile bien chaude, cuire sur les deux côtés

retirer sur du papier absorbant,  curieusement, la pâte n'est pas imbibée !


 samoussasamoussa indiennesamoussa végétarienne, pommes de terrepetits poisépices, cuisine indienneAlgérie

12

 


C'est vendredi, donc weekend chez nous, et un bon couscous convivial à l'agneau, légumes et pommes de terre pour les enfants qui cherchent la pomme de terre  même les grands.

Il fait toujours chaud mais pas étouffant, les enfants et ma petit Iza sont à la plage "Jnen el bey " jardin du bey, à 12, 2 km de la maison, une des plus belles plages bônoise qui se trouve sur l'autre versant de la montagne de l'Edough, il faut monter et redescendre.

 Donc je fais un couscous pour ces ogres qui rentreront affamés, moi j'étais au marché de la semaine ce matin , un peu de mon quotidien  , j'adore les marchés où tout est frais et gorgé de soleil à l'ombre des platanes, tout se côtoie , poissons, légumes , fruits, mercerie, épicerie, produits laitiers, de la vaisselle artisanale, les œufs et la volaille des élevages des fermes familiales, des tortues, y a qu'à faire le tour pour se rappeler des choses dont on a besoin. Le marché a toujours un lieu que j'adore..

Je dédie ce cous à ma chère Claudine et à " cuisinons de saison "


Ingrédients
6 personnes
1 kg de couscous moyen largement
600 g de viande d'agneau coupée dans le collier
2 pilons de poulet pour un des garçons
1 blanc de poulet pour Iza
2 gros oignons
500 g de petites courgettes bien tendres
5 belles carottes
2 pommes de terre moyennes
1 poignée de pois chiches trempés la veille, je n'utilise pas ceux en boîte
3 bâtons de cannelle
1 pincée de cannelle en poudre
1 cc de poivre noir
sel selon le goût
2 à 3 piments verts forts à ajouter en dernier juste pour le goût
1 cs bombée de smen, beurre clarifié 
1 noix de beurre






préparation
dans le bas du couscoussier
faire revenir les viandes avec les oignons râpés et le smen, laisser fondre l'oignon
ajouter 2 litres d'eau, les pois-chiches et les épices, couvrir et laisser cuire viande et pois chiches

parallèlement:
verser le couscous dans une auge
ajouter 2 cs d'huile et mélanger
ajouter ensuite 1 grand verre d'eau ( 250 ml ) et mélanger jusqu'à ce que les grains de couscous absorbent et se séparent
mettre à bouillir de l'eau
placer le couscous dans le haut du couscoussier et cuire à la vapeur jusqu'à la montée dense de la vapeur
sortir le couscous, le placer sur un récipient
verser dessus l'eau bouillante et dès que l'eau sorte du bas, cesser de mouiller
laisser égoutter
verser le couscous dans la jatte, ajouter du sel et séparer les grains à l'aide d'une fourchette ou de l'écumoire
couvrir pour laisser le couscous bien absorber et revenir au bouillon.


Retirer le poulet qui cuit plus rapidement
saler le bouillon et continuer la cuisson de la viande si elle n'est pas tendre
ajouter les carottes et les pommes de terre
ajouter de l'eau si vous jugez qu'il n'y a pas assez de sauce
rectifier l'assaisonnement
passer le couscous une seconde fois à la vapeur
remettre dans l'auge et ajouter la noix de beurre
ajouter les piments et courgettes dans le bouillons qui ne prendront pas longtemps pour cuire, elles sont très tendres.
sortir du feu
et régalez vous.
Nous , on accompagne nos pâtes traditionnelles de babeure ( leben ) de la ferme
11

 

De la confiture de raisins rouges, encore de la confiture mais avec des raisins croquants rouges de ma treille, c'est un délice qui se déguste à la cuillère à côté du café, tradition ancestrale, un goûter ou pour tartiner au petit déjeuner , on l'ajoute au yaourt nature et c'est un délice.

On en fait de grandes réserves, cette confiture on l'offre car peu la réalisent ici ...

Comme c'est une confiture qui laissent beaucoup de sirop, je l'utilise pour badigeonner mes brioches et mes tartes aux fruits !

4 kg de raisins rouges 

4,500 kg de sucre

extrait de fleur d'oranger

jus et écorces de 2 beaux citrons

de la patience

égrainer les raisins au moment où vous déciderez de faire votre confiture, très important, ils ramollissent autrement et se détériorent

rincer abondement égoutter

dans une bassine, mélanger le sucre , jus, écorces  et les raisins

démarrer la cuisson à feu très doux

il ne vous reste plus qu'à surveiller et remuer de temps à autre

à l'aide d'un écumoire à petits trous, cueillir tous les pépins qui montent à la surface et l'écume qui se forme

remuer pour faire libérer et remonter les pépins

pour savoir si votre confiture est à point

prenez en un peu dans une tasse à café, puis laisser quelque temps dans le réfrigérateur

à ce moment vous devriez obtenir un sirop épais, mielleux,

 parfumer votre confiture, donner quelques bouillons et retirer du feu,

remplir immédiatement des petits pots ébouillantés et séchés

fermer et retourner les sur un torchon jusqu'à refroidissement total.



 confiture raisins rougesconfitureraisins, confiseriegâteaux algérienstartines, cuillèreAlgérie

0

 


Du jus de raisins blancs muscats de ma treille bio non traités, ça pousse et ça donne juste grâce au soleil et de l'arrosage régulier, mes raisins blancs ou rouges ou noirs sont des fruits de table, ils partent en confiture pour des multiples usages, en jus, en plat sucrés, la majeure partie est offerte car je ne sais plus quoi en faire lors de la vendange ...
Ce jus de raisins est pur, libre à ceux qui aiment bien sucré d'en ajouter, c'est suffisamment sucré et parfumé.
Désolée si je vous bombarde de mes publications anciennes, je suis en train de migrer mes blogs et depuis 2007 ça en fait du boulot, merci pour votre compréhension.


Du raisin blanc à volonté
1/2 jus de citron pour 1 litre de jus
sucre si désiré
un grand robot multifonctions à grand bol
un chinois
un presse purée
égrainer les grappes de raisins
laver à grande eau soigneusement les grains de raisins
égoutter
remplir à moitié le bol du robot
mixer grossièrement
placer le chinois ou une passoire sur un grand bocal
verser le raisins broyé
filtrer en pressant à l'aide du presse purée le tas qui reste au font jusqu'à ce qu'il ne reste que les peaux et les pépins
ajouter le jus de citron 
ajouter le sucre si vous voulez
mélanger
Régalez vous !
7

 

Koross el farane , koross falléhi ou biscuits fondants égyptiens fourrés aux dattes, sans aucun grain de sucre ni oeuf , ni arôme, 
ces biscuits du boulanger de la campagne égyptienne, si simples soient ils sont très bons, à priori beaucoup diront bah, mais moi j'étais curieuse de les goûter, tellement fondants et si délicieux en plus d'être tellement faciles à faire, vous ferez des tonnes en un laps de temps que vous congèlerez et sortez au besoin
leur goût est un mélange de makroud et de brioche car la pâte contient de la levure du boulanger.

source youtube 


ingrédients
1 kg de farine
350 ml de beurre fondu
20 g de levure instantanée
1/2 cc de levure chimique
250 à 300 ml d'eau froide
1 cc de sel
500 g de dattes écrasées 
1 grosse noix de beurre


préparation
pétrir les dattes avec le beurre pour assouplir la pâte de dattes
mélanger la levure instantanée dans 1/2 verre d'eau tiède, laisser la buller
mélanger la farine et la levure chimique
faites une fontaine dans la farine et y verser le beurre fondu, sabler
puis ajouter le sel et la levure instantanée qui aurait poussé normalement
commencer à mélanger et à ajouter de l'eau progressivement jusqu'à obtention d'une pâte molle non collante
pétrir 10 mn
sans laisser reposer, commencer à former des petites boules de pâte grosses comme une noix et les aplatir dans la paume de la main 
placer en leur centre une noisette de dattes
refermer la boule de pâte , bien souder et l'aplatir un peu




Finir ainsi toute la quantité
les biscuits seront placés dans des plats allant au four non graissés
couvrir et laisser pousser 20 mn
piquez les biscuits au milieu de deux coups de fourchette comme le veut la tradition du saiid égyptien
dorer à l’œuf
enfourner à 180° pour 15 mn
une fois le bas à peine doré
allumer la voûte pour dorer le dessus
surtout n'allumer pas voûte et sol en même temps 
Hors du four, laisser tiédir pour déguster
pour les congeler, attendre qu'ils refroidissent pour les placer au congélateur par petites quantités.

Je vous dirais que c'est divin avec un café ou un thé, ce sont des biscuits fondants que les égyptiens su sud consomment beaucoup à ramadan accompagnés de thé

C'est la forme forme traditionnelle d'origine.
10


Brioche ou briochettes roulées et fourrées de confiture de raisin, de la boulange pour des matins câlins et le goûter des petits et grands, légères et moelleuses au bon goût du raisin confits au four !
Ingrédients
622 g de farine
16 g de levure instantanée
2 œufs
200 g de beurre 
100 g de sucre
300 ml de lait tiède environ, un peu plus ou un peu moins c'est selon l’absorption des farines
1 cc de sel
confiture de raisins selon le besoin qui sert aussi d'arôme
sucre glace 1 cc + ou -
1 jaune + 1 cs de lait

Préparation
diluer la levure dans 1 tasse de lait tiède
verser la moitié du lait, les oeufs, le beurre, le sucre et le sel dans le bol du robot et mélanger
ajouter la farine et la levure diluée, pétrir et ajouter du lait progressivement jusqu'à obtention d'une pâte molle pas trop collante 
faites tourner le robot 5 mn puis laisser reposer 30 mn à couvert

Après le temps de pause
pétrir la pâte pendant 10 mn, en principe elle est souple et non collante et se détache des parois du bol
sinon, ajouter une cs de farine et pétrir un peu
sortir la pâte de la cuve
la placer sur le plan de travail et l'étaler en rectangle sur une épaisseur de 1/2 cm
étaler dessus de la confiture loin des bords
puis rouler la pâte en boudin et couper des tranches de 2,5 cm de large
poser en sens inverse, à plat, sur papier sulfurisé
laisser pousser
puis dorer à l’œuf mélangé au lait
enfourner à 200° pour 20 à 30 mn selon les fours
sortir du four une fois bien doré
laisser tiédir avant de démouler
puis saupoudrer de sucre glace à volonté
13

 

Tajine de boulettes de viande hachée ou de poulet aux olives ou tajine el kefta, une version de l'authentique tajine de poulet aux olives du terroir bônois à l'origine décliné aux morceaux  de viande ou hachée que j'avais publié  , celui ci est une des multiples versions de que j'ai faite, version rapide et facile se déguste avec du pain maison à ramadan ou au quotidien, la sauce est blanche au safran qui lui confère un goût délicat.

Ce plat de boulettes de viande ou poulet , garni avec un peu d'olives est rapide à préparer pour des invités imprévus ou pour ramadan lorsqu'on travaille !

Une remarque quand même, le tajine de poulet aux olives , malgré son nom, les olives sont ajoutées pour apporter du goût et agrémenter le plat et non pas dépasser la quantité de viande comme je le vois faire !!!!!

Pour 6 personnes:

1 kg de blanc de poulet haché

2 oignons rouges hachés, les oignons lient la sauce 

1 bouquet de persil haché

1 bâton de cannelle

1 pincée de cannelle

100 g de fromage râpé

20 g de pain de mie rassi ou mie rassie imbibée de lait et essorée

1 cs de maïzena ou farine pour lier la sauce , astuce de maman 

sel / poivre

quelques pistils de safran 

1 gros œuf

1 petite poignée d'olives dénoyautées, les olives ne doivent pas dépasser la quantité des boulettes, ça serait plutôt tajine aux olives lol !!!

1 noix de beurre

1 citron

commencer par faire revenir 1 oignon haché dans 1 noix de beurre ou smen

ajouter la cs de maïzena ou farine, mélanger sans laisser brunir

mouiller avec un peu d'eau, 1 verre 

ajouter les épices sauf le sel dont il faut tenir compte avec les olives qu'il faut blanchir

couvrir et laisser  prendre des bouillons à feu doux

mélanger tous les ingrédients des boulettes, oignon, hachis, persil ciselé, œuf,  fromage , mie, pincée de cannelle, poivre, sel très peu, vous devez obtenir une farce qui se tienne quand on la forme, pas fluide

formez en des boulettes gros comme une grosse noix

les saisir rapidement dans une friture bien chaude juste pour les saisir sans plus pour plus de goût , elles ne doivent pas cuire dans l'huile

puis les plonger dans la sauce,

à ce moment, ajouter le safran jusqu'à obtention d'une couleur désirée

pendant ce temps vous aurez blanchi les olives

les ajouter à la sauce, laisser cuire les boulettes

ajouter du liquide qui doit juste couvrir les keftas

rectifier l'assaisonnement

servir avec des quartiers de citron et parsemé de persil !


tajine kefta, tajine de boulettes sauce, viandepouletolives,safranAlgérie

0

 


Des côtelettes à la plancha avec des pommes de terre rôties de la même façon .
Eh bien moi je trouve que la cuisson à la plancha ou à l'autocuiseur est rapide et garde garde son moelleux aux viande , elles ne sont pas sèches peut^être parce que je couvre mes viandes et poulet, en tout cas elle cuisent rapidement ainsi et gardent leurs sucs.

pour 2 personnes
5 côtelettes
sel / poivre du moulin
200 g de pommes de terre farineuses , elles cuisent vite
sel
paprika
carvi en poudre
coriandre en poudre
2 cs d'huile


Chauffer la plancha ou l'autocuiseur, c'est pareil je trouve
peler les pommes de terre, les rincer et les couper en gros quartiers, 
mélanger les pommes de terre avec les épices et l'huile
ranger les sur un plat et couvrir de papier alu, hop au four bien chaud

Ranger les côtelettes sur la plancha, les couvrir ou pas, je préfère couvrir
retourner les côtelettes 
continuer de cuire le deuxième côté
récupérer les côtelettes si la cuisson est à point, sinon continuer de cuire viande 

Revenir aux potatoes et les retourner, laisser cuire et rôtir
j'ai servi avec une petite salade de tomates et de concombre
11

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés