Menu
Recent Post

 



Une petite assiette de riz pilaf à ma façon à l'œuf mollet accompagné de salade de concombre, laitue et tomates pour moi lorsque je suis seule , je ne me prends pas la main pour cuisiner et c'est amplement suffisant en plus d'être sain.


Ingrédients
pour 1 personne
80 g de riz
1 grosse gousse d'ail
1 bonne noix de beurre
1/4 de cc de curcuma
sel poivre
bouillon cube volaille ou veau
60 g  de parmesan
1 œuf gros calibre

4 feuilles de laitue
1 tomate
1 demi concombre
quelques rondelles d'oignons
vinaigrette avec 1 cs d'huile , 1 cs de jus de citron, sel, poivre


Préparation
dans une casserole
faire fondre le beurre, ajouter l'ail en éclat, faire rissoler sans faire prendre de couleur
ajouter le riz lavé non trempé, remuer et laisser revenir jusqu'à ce que le riz devienne translucide
ajouter du bouillon cube au dessus du niveau de riz à deux doigts
saler, poivrer, ajouter le curcuma, remuer et laisser cuire le riz, 
s'il le riz n'est pas bien cuit, ajouter du bouillon

en fin de cuisson ajouter du parmesan et mélanger

parallèlement, faites cuire l'œuf mollet ou coulant c'est au choix, 

préparer la salade

servir le riz parsemé de parmesan.
7

 



Quiche au persil, thon, crème et parmesan en entrée ou en accompagnement et pourquoi pas en plat unique , c'est facile et économique.

Les bottes de persil proposées sur les étals sont bien généreuses d'où l'idée d'en faire une quiche au persil.

La pâte est une pâte brisée à l'huile que j'avais mise au point il y a des années, à l'origine c'est la pâte de maman qu'elle utilisait pour ses tourtes et tartes salées.


Ingrédients pour 4, moule amovible de 30 cm de diamètre

pâte à l'huile , recette ici, vous pouvez diviser les doses
1 belle botte de persil, trié, lavé et ciselé
200 g de thon nature en boite
500 ml de crème semi épaisse
150 g de parmesan râpé
2 œufs
sel et poivre
1 pincée de noix de muscade


Préparation

Faites la pâte bien à l'avance, filmer et laisser reposer au moins 1 heure

Allumer le four entre temps à 180°

passé le temps de pause, l'étaler et la poser dans le moule en remontant sur les bords

piquer le fond entièrement à la fourchette et la cuire à blanc pendant 10 mn, pendant ce temps préparer la garniture.



Mélanger le fromage, la crème, persil ciselé, poivre, noix de muscade , poivre, œufs et thon, mélanger et goûter la garniture, ajouter du sel si besoin

sortir la croûte cuite à blanc du four

verser dessus la garniture, et remettre au four la quiche pour 20 à 30 mn , jusqu'à ce que la croûte soit dorée, le temps de cuisson dépend de la puissance des fours, classiques ou ventilés.

Cuisson à surveiller donc .

Hors du four, laisser tiédir un peu et régalez vous avec peut être une petite salade verte si vous avez encore du soleil comme ici, les enfants vont toujours à la plage  ou à côté d'un potage c'est très réconfortant par temps froid.



 quiche au persil thon et parmesanfromageAlgérie, ramadan 2022quicheaccompagnement, entréesplats complets

11

 

Un plat d'oseille à l'ail et aux œufs au plat, servi en plat unique le soir après une sortie, mais souvent en entrée froide ou chaude sans œufs dans ce cas, facile et rapide à faire, je garde les tiges lorsqu'elles sont tendres.


Ingrédients
pour cette assiette
1 petite botte d'oseille
1 piment rouge sec ou 1 cc d'harissa
3 belles gousses d'ail pilées avec le piment
1cc de tomates conserve
sel
poivre pour les œufs
2 à 3 cs d'huile


préparation
verser l'huile dans une poêle et la chauffer
y faire saisir rapidement sans brûler la pâte d'ail et de piment
ajouter le concentré de tomate, laisser cuire un peu pour que la tomate perde son goût de cru
ajouter alors l'oseille lavé, égoutté et coupé grossièrement
remuer de temps à autre puis ajouter 1/2 tasse à café d'eau 
saler peu , vous rectifierez par la suite lorsque l'oseille aura diminué de volume
laisser mitonner à feu moyen

servir avec des œufs au plat ou sans 
9

 


Sfenjs, beignets traditionnels à la semoule et aux œufs pour des petits déjeuners de weekend, accompagner le jari ( chorba ) à l'occasion du mouloud, comme il est de coutume chez nous. Réalisés au blender par manque de temps pour pétrir, la pâte est très molle qui après un bon moment de repos s'est raffermie, il faut dire aussi que la semoule est extra, elle absorbe bien et riche en gluten donc facile à manipuler.

Souvent lorsqu'on a une visite imprévue et qu'il est incorrect de laisser partir une personne sans déjeuner, on s'active à préparer un jari , des salades et des beignets pour accompagner la chorba, grand mère disait c'est un repas simple mais qui ne fait rougir.

JARI dans le langage bônois c'est la chorba ailleurs en Algérie





Ingrédients
pour deux assiettes 
250 ml d'eau tiède
1 œuf
16 g de levure instantanée
1 cs de sucre
8 g de sel
360 g de farine pour boulange
miel ou sucre pour servir


Comment faire ?
verser un verre d'eau tiède de la quantité d'eau dans le blender
ajouter le sucre et la levure, mélanger, couvrir et laisser pousser 10 mn

ajouter ensuite l'œuf, le sel et la farine , en gardant de côté environ 2 cs 
mettre en route le blender 1 mn

puis voir si la pâte est très molle et néanmoins très onctueuse, n'ajouter pas de farine
si elle est trop liquide, finir la quantité de farine et tourner le blender 30 secondes

laisser pousser

Passé le temps de pose

La pâte pousse bien normalement
la dégazer en raclant les bords du blender sans travailler

chauffer de l'huile sur une hauteur de 2 cm

plonger une cs que vous mouillez à chaque fois dans la pâte sans trop remplir puis la glisser dans la poêle ou l'huile n'est pas brûlante pour laisser le temps aux boules de beignets de cuire à l'intérieur.
sortir sur papier absorbant plié en trois

servir chaud, avec du miel ou du sucre ou sans rien du tout.


 sfenjs au blenderbeignets à la semoule au blenderbeignets traditionnels bônois, ftayersAlgériekhfefs, fêtes d'antan- mouloudramadan

12

 



Direction la Tunisie pour ce mawlid ennabawi ( naissance de notre prophète que le salut soit sur lui ) avec cette assida de zgougou ou crème aux pignons d'alep, tout fait maison à la traditionnelle, assida zgougou est un dessert servi à ramadan en soirée, à la naissance du prophète ( mouloud ) c'est une crème qui prend un peu la main mais facile.

La fête du mouloud est dans deux jours , ça laisse juste le temps pour que qu'on puisse la réaliser, c'est facile et inratable à faire, il faut juste de la patience.



Ingrédients
pour 14 à 20 verrines selon dimensions 
500 g de pignons d'alep prélavés et séchés, puis torréfiés 15 mn à 170° et moulus finement
4 litres d'eau, prévoir plus
400 g de farine
300 g de sucre plus ou moins, c'est au jugé et au goût
eau de géranium, 1 petit verre à thé 

Crème pâtissière
4 jaunes d'œufs
200 g de sucre
1 litre de lait, prévoir 1200 ml
3 cs bombées de maïzena
vanille

décor
pistaches et noisettes torréfiées et concassées



Laver et égoutter les pignons
les passer au four 15 mn à 170° en les remuant
les mixer finement
tremper les dans la moitié de l'eau pendant 2 heures ou toute une nuit si vous avez le temps, c'est préférable. 
Transvaser les pignons mixés avec leur eau de trempage qu'il ne faut pas jeter car elle contient tout l'amidon des pignons, dans un bas neuf , de l'étamine ou de la mousseline et presser fortement en malaxant la mixture jusqu'à ne laisser que les peaux des pignons.


Verser dans une grande casserole la mixture
ajouter la farine, mélanger pour ne pas faire de grumeaux
et porter sur le feu
cuire sans cesser de remurer jusqu'à ce que la crème soit assez épaisse 
ajouter le sucre vers la fin et continuer de mélanger sans vous arrêter
le mélange va se liquéfier grâce au sucre, ça ne fait rien, remuer et continuer de cuire la crème
dès que la crème est plus ou moins fluide et nappe le dos de la cuillère,
ajouter l'eau de géranium ( 3aterchia ) et mélanger
sortir du feu, n'attendez pas que la crème épaississe
elle va prendre en refroidissant

répartir dans des verrines à votre guise, plus grandes ou plus petites
laisser tiédir


Préparer la crème pâtissière
battre les jaunes avec le sucre et la maïzena
ajouter le lait et la vanille, mélanger
porter sur le feu et cuire sans cesser de remuer pour éviter d'avoir des grumeaux
cuire jusqu'à épaississement de la crème

verser et répartir sur la crème de pignons à part égales

décorer de pistaches et de noisettes torréfiées 15 mn au four et grossièrement hachées

Servir frais
















 crème pâtissièremawlid ennabawiassida zgougou, cuisine tunisiennecrème dessert, Algérie ramadanpignons


9

 


Pizza marguerite de la ville de Naples aux couleurs d'Italie, sa pâte est ultra légère et spongieuse sur la base d'un levain à l'origine, mozzarella, basilic et tomates, servie en plat unique, en entrée ou apéritif coupée en petits carrés, c'est un bonheur en bouche.

Ici j'ai utilisé une poolish* pour la pâte, une ancienne recette et en plus de la mozzarella j'ai parsemé ma pizza marguerite de gruyère hors du four, elle a été vite engloutie.

Préparer la poolish le matin en vous levant


Ingrédients
pâte sur poolish, recette ici

cette pâte m'a donné 3 pizza de 30 cm de diamètre

Garniture
fondue de tomate avec 500 g de tomate, 2 gousses d'ail, sel, poivre et 2 cs d' huile, mijotée jusqu'à ce qu'elle soit onctueuse

2 boules de mozzarella divisée en grosses noix

200 g de gruyère râpé

basilic ciselé pour tricher avec mes enfants

sel et poivre


préparation
faites la poolish* au moins 3 à 4 h de temps et placer dans une grande boite fermée en bas du réfrigérateur

passé le temps de pause
préparer la pâte*, ça à l'air comme ça mais c'est très facile et rapide

laisser reposer la pâte 30 mn

puis diviser en trois pâtons


Allumer le four à 220° et même plus
Etaler les pâtons sur des tôles ou plats à pizza
finement à l'intérieur et épais vers l'extérieur
badigeonner de fondue de tomates
parsemer de parcelles de mozzarella et de gruyère
parsemer dessus le basilic, garder le en feuilles de préférence
saler peu et poivrer
garnir d'olives noires mais pas nécessaire, la recette originale n'en demande pas

enfourner en bas du four pour 10 mn four très très chaud

sortir du four dès que la base la pâte est un peu dorée

parsemer de gruyère une seconde fois hors four

Régalez vous de suite , c'est tellement bon.....
2

 


Makroud ( makrout ) el makla frit à la pâte de dattes* ( ghars ) revisitée aux pignons, pâtisserie traditionnelle à la semoule spécialité de Annaba. Une douceur au miel pour accompagner simplement le café du mawlid ennabawi ( naissance du prophète que le salut soit sur lui ). 


Ces derniers jours on s'active pour préparer cette cérémonie religieuse comme chaque année sauf que cette année c'est l'inflation dans toute sa splendeur qui nous frappe de plein fouet du fait des opportunistes nous dit-on et mes pensées vont vers les personnes à mini revenus. 
On a commencé pour notre part à faire les courses au fur et à mesure de nos besoins, heureusement que je stocke les denrées non périssables depuis toujours.

Donc la recette des makrouds reste la même, à base de semoule moyenne, d'une pâte de dattes à laquelle j'ai ajouté des pignons qui me restaient à vrai dire et l'idée de les ajouter au ghars m'est venue par hasard, je dois dire que le goût est moins présent que lorsque j'avais ajouté des noix torréfiées qui apportent plus du goût quand même, j'ai déjà essayé .

Comme c'est une pâtisserie traditionnelle, on utilise des mesures qui serviront pour tous les ingrédients, et peu importe le volume de la mesure de la tasse à café à la grande jatte...


Ingrédients, ma mesure fait 250 ml, un verre à eau, elle servira pour tout mais vous pouvez prendre plus petit ou plus grand c'est selon le besoin !!!
3 mesures de semoule moyenne
4 cs de farine pour éviter que les makrouds ne se défassent dans la poêle 
1 mesure de beurre clarifié tiède, du beurre et non de la margarine ou du smen du commerce qui ne sont que de l'huile hydrogénée
1 cc de sel
1 verre à thé d'eau de fleur d'oranger
eau froide pour ramasser la pâte

Farce
1 kg de pâte de dattes de bonne qualité, traditionnellement on prend celle naturelle empaquetée dans une outre ( btana ) de vraies dattes écrasées mais entières que l'on dénoyaute, on ôte les pédoncules puis on la pétrit.
En général, il faut 1 kg net de pâte de dattes pour un kg de semoule
1 cc de cannelle 
3 cubèbes réduits en poudre
3 clous de girofles réduits en poudre
1 poignée de pignons d'Alep décortiqués et torréfiés 10 mn à 170°, attention, il faut surveiller la torréfaction et mélanger pour que ça soit uniforme
1 grosse cs de beurre
fleur d'oranger pour assouplir la pâte si elle est dure
huile pour les mains lors du pétrissage

huile pour friture
grains de sésame torréfiés


Préparation
vous aurez fait fondre le beurre au préalable pour le laisser se figer au réfrigérateur, ainsi il sera aisé de se débarrasser du babeurre, prévoir une quantité supérieur tenant compte de la mesure après la séparation du liquide contenu dans le beurre.

Dans une auge en bois ( gasaa ) *ou une grande jatte
verser la semoule et la farine, mélanger
ajouter le beurre clarifié débarrassé du babeurre et tiédi pour le liquéfier
sabler la semoule en faisant pénétrer le beurre soigneusement
poser le sel dans un coin de la jatte et le dissoudre avec un peu d'eau
puis le faire pénétrer dans le mélange beurre semoule en aspergeant progressivement la semoule pour ramasser 
asperger d'eau de fleur d'oranger
la pâte qui doit être molle* sans la pétrir en aucun cas, les makrouds seraient durs par la suite

couvrir de plastique et laisser reposer le plus possible

Parallèlement
Pétrir la pâte de dattes avec le beurre, l'eau de fleur d'oranger, les épices jusqu'à ce qu'elle soit souple et malléable, aidez vous en huilant légèrement les paumes de vos mains ou utilisez un hache viande.
introduire les pignons.

revenir à la pâte après le temps de pause nécessaire
si elle à absorbé, l'asperger d'eau de fleur d'oranger et la mélanger du bout des doigts sans pétrir !!
diviser en pâtons

en faire des boudins
les creuser dans la longueur et y introduire des boudins de pâtes.
puis refermer soigneusement sur un diamètre de 2,5 cm et les affiner
les aplatir à l'aide de l'empreinte spécial makroud ( marchem ) sur une épaisseur de 1 cm
puis couper en suivant les marques faites par l'empreinte






poser sur une tôle à pâtisserie et laisser reposer à couvert au moins une heure, parfois je les laisse toute une nuit couverts de plastique dans un coin frais.
important ce repos, de cette astuce dépendra la bonne cuisson dans la poêle sans soucis


8

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés