Latest Posts

CHAKCHOUKA AUX OIGNONS VERTS DU PRINTEMPS / RAMADAN 2019


Chakchouka aux oignons verts du printemps pour ramadan 2019, plat algérien d'été par excellence est une recette de base et traditionnelle chez nous, grand-mère la préparait les premiers jours ou les arbres et fleurs commencent à bourgeonner et à fleurir, signe que le printemps n'est pas loin, on profite aussi des beaux oignons verts tant qu'ils sont encore sur les étals !
Cette  chakchouka de base est composée uniquement d'oignons verts ou secs, tomates, ail et œufs et basta!
La  chakchouka de printemps ou d'été d'ailleurs est toujours accompagnée de frites , de crevettes en sauce ou de fougasse aux anchois !
La chakchouka doit mitonner à feu doux et les légumes sont presque confits façon grand-mère !
Celle au poivron et piment verts grillés c'est du hmiss  et hmiss
Donc, il a fait un beau soleil ces derniers jours, un temps printanier qui me permet de cuisiner à l'extérieur dans ma cuisine au fond du jardin, j'ai fait du pain maison pour accompagner ma chakchouka , les enfants étaient tous là et on a manger sur la terrasse face à la mer, j'ai la chance d'habiter en bord de mer !


Ingrédients pour 5 personnes

1 kg d'oignons verts émincés 
500 g de tomates mûres coupées en morceaux 
1 cc de concentré de tomates 
2 gousses d'ail hachées
2 g de poivre
sel au goût
5 à 6 œufs selon la grosseur
1 petite tasse à café d'huile de votre choix
quelques pommes de terre
1 pincée de paprika fort, facultatif


Préparation:
Pelez les oignons
éplucher les gousses d'ail
rincer les légumes
émincer oignons,
couper les tomates
hacher l'ail

Dans une grande poêle
verser l'huile
ajouter les oignons puis les tomates et ail avec les épices
mélanger et laisser mitonner à feu doux jusqu'à confire les légumes comme mémé le voudrait
n'assécher pas trop non plus
réctifier l'assaisonnement puis
casser les œufs sur la chakchouka et laisser prendre le blanc sans trop cuire le jaune .
ajouter les olives noires dessus
servir avec des frites ou un bon pain suffit !


AUTHENTIQUE COCA BÔNOISE-ESPAGNOLE A LA SEMOULE

La coca Bônoise ou coca Espagnole à la semoule en vérité que les Français d'Algérie connaissent si bien!
La spécificité de la coca née à Bône est qu'on lui ajoute de la soubressade en miettes en fin de cuisson de la farce, mais on a pris nous autres bônois de souche l'habitude de lui ajouter du bon merguez .
Dans la Street Food bônoise on sert des cocas qu'ils nomment pizza couverte et utilisent de la pâte feuilletée, hors que la coca espagnole pieds noirs d'origine est à base de pâte plutôt brisée !
ICI, une coca forme chausson avec une pâte au yaourt, pâte personnelle


Ingrédients pour la pâte, recette de maman :

pour un plat allant au four de 38 cm sur 40 cm
600 g de semoule extra fine
150 ml d'huile
10 g de sel
eau froide selon le besoin



Fritas , farce :
4 tomates
4 à 5 g d'oignons secs
1 poivron rouge
1 poivron vert
2 cs de concentré de tomates
4 gousses d'ail écrasées
1 cc de paprika fort broyé
sel
1 cc de carvi
200 g de merguez en rondelles
olives noires ( facultatif )
1 jaune + 1 cs de lait pour la dorure



Commencer par préparer la pâte,
verser la semoule et la farine dans une jatte, mélanger
y faire une fontaine et verser l'huile, l'incorporer à la semoule
placer le sel dans un coin de la jatte et le diluer avec un peu d'eau
puis l(incorporer à la semoule-farine en ajoutant de l'eau peu à peu
il faut obtenir une pâte ni dure ni molle
filmer et laisser reposer le temps que la farce soit prête !


Peler les oignons et l'ail, ôter les pédoncules des poivrons
rincer les légumes
les couper grossièrement peu importe, ils vont fondre
verser 3 cs d'huile dans une cocotte ou une grande poêle
ajouter oignons, tomates, poivrons ,conserve tomate et ail
saler, ajouter le paprika, mélanger et démarrer la cuisson
couvrir et laisser mitonner à feu doux jusqu'à évaporation des sucs, 
vers la fin de la cuisson, ajouter les merguez en miettes
rectifier l'assaisonnement, continuer de cuire les merguez quelques secondes et sortir du feu .

Diviser la pâte en deux parties, mais l'une plus grande que l'autre
étaler la plus grande pâte et la poser dans le plateau en remontant sur les bords
étaler la farce soigneusement puis,
la couvrir avec l'autre pâte que vous auriez étalée
souder les bords
tracer des carrés sans couper la pâte
badigeonner avec le jaune d'oeuf mélangé à la cs de lait
enfoncer une olive dans chaque carré
laisser reposer 5 mn
enfourner en bas du four, à 180°, pour 15 à 20 mn environ
surveiller la cuisson qui doit être dorée, mon four peut différer du votre .






Hors du four
laisser tiédir
puis couper en suivant le tracé
consommer tiède !


FOIE DE VOLAILLE SUR LIT DE TOMATES BRAISÉES A L'AIL


Une recette familiale qui utilise du foie de volaille ou foie de veau à peine sauté que maman servait en entrée ou en plat et parfois en accompagnement  sur un lit de tomates fraîches à l'ail, braisées aussi rapidement à feu vif !



Ingrédients ;
pour 1 personne
4 foies de volaille ou 150 g de foie de veau
3 cs de vinaigre blanc
1 gousse d'ail
sel-poivre
2 tomates mûres et fermes
1 gousse d'ail
sel

ôter la membrane du foie
verser dessus le vinaigre, mélanger et réserver le temps de réunir le reste des ingrédients,
rincer les tomates, les couper grossièrement,
peler les gousses d'ail

revenir au foie, le rincer
saler-poivrer et ajouter 1 gousse d'ail en éclats, sel-poivre, réserver!

Par ailleurs,
verser 2 cs d'huile dans une poêle
ajouter quand c'est chaud la deuxième gousse d'ail en éclats et dès que les odeurs exhalent, ajouter rapidement la tomates, saler-poivrer doucement
braiser rapidement à feu vif, réserver

dans la poêle essuyée
verser 2 cs d'huile, chauffer
puis saisir le foie sur les deux côtés rapidement, le foie deviendrait caoutchouteux à trop cuire !

servir le foie sur les tomates en plat unique avec une salade, ou accompagné de soupe, c'est un régal !


TARTE CITRON-BERGAMOTE-MERINGUÉE

Une tarte au citron-bergamote meringuée, recette de mon inspiration, un délicieux dessert qui a fait l'unanimité ! Un dessert rafraîchissant pour ramadan !
Comme j'ai des citronniers quatre saisons, un combava et un citronnier-bergamote, les fruits -bergamotes sont petits avec un arôme fortement acidulé avec un léger arrière goût amer très agréable qui tient du bigaradier avec lequel le citronnier a été greffé, une odeur de citron anisée je trouve, son zeste est parfait pour parfumer brioches et crêpes  !


Ingrédients pour la pâte
300 g de farine blanche
80 g d'amandes en poudre
150 g de beurre, pas de margarine
1 cs de sucre
1 pincée de sel
1 œuf

Ingrédients pour la crème:
3 bergamotes ( jus )
zeste de 1 bergamote
700 ml de lait
2 jaunes d’œufs
3 cs pleine de maïzena
100 g de sucre mais vous pouvez en ajouter ou diminuer ( goûtez la crème )
2 g de gélatine
1 cc de vanille en poudre

Meringue;
2 blancs d’œufs
2 cs de sucre


 Préparation:
Mélanger la farine, les amandes et le beurre à température ambiante
ajouter le sucre et le sel
l’œuf, bien incorporer les produits sans pour autant pétrir la pâte afin qu'elle ne développe pas son gluten,
si la pâte est un peu sèche , ajouter une cs d'eau froide
filmer et placer dans le réfrigérateur.


Préparation de la pâte:
 Etaler la pâte sur 1/2 cm d'épaisseur
la placer dans un moule à tarte amovible
remonter sur les bords
laisser reposer 15 mn au froid puis enfourner à 180°, four préchauffé au préalable pour 20 à 25 mn selon vos fours , la croûte doit être dorée !

Préparation de la crème bergamote :
tremper la gélatine dans de l'eau froide
 Dans une casserole à fond épais,
verser les jaunes d’œufs et le sucre et travailler 1 minute
ajouter la maïzena et la vanille, mélanger
ajouter le lait peu à peu et mélanger soigneusement afin qu'il n'y ait pas de grumeaux
ajouter le zeste, mélanger
porter le feu et commencer à cuire la crème sans cesser de remuer
dès qu'elle épaississe et qu'elle n'ait plus de goût de non cuit de la maïzena,
essorer la gélatine et l'ajouter à la crème
continuer de cuire jusqu'à ce que la gélatine fonde
encore chaude,
passer la crème au chinois
couvrir et réserver

préparation meringue:
dans une jatte
battre les deux blancs avec 1 petite pincée de sel
dès que çà monte un peu
ajouter le sucre en 2 ou 3 fois, battre jusqu'à ce que la préparation fasse le bec


 Hors du four,
donner un petit coup de plongeur dans la crème
la verser sur la croûte tiédie
bien égaliser
puis étaler la meringue dessus à la fourchette sans prise de tête
remettre au four pour caraméliser la meringue sans la brûler !
Je peux vous dire que c'est délicieux  avec une crème au goût prononcé de bergamote et une pâte crousti-fondante, que j'ai gardé au froid sous une cloche , on s'est régalé pendant 2 jours !


Je propose cette tarte citron-bergamote à Cuisinons de saison !

Variétés de citron à maturité, les plus petits sont une association citron-bigaradier, le reste sont des citrons à peau fine et à peau épaisses 4 saisons

JARI-JERI-CHORBA BEIDA-SOUPE BLANCHE BÔNOISE AU RIZ


Aujourd'hui, c'est un jari ou jéri, chorba beida ou soupe blanche du terroir bônois ( Algérie ), que j'ai eu le plaisir de publier sur le net en 2008, une recette typique de notre cuisine, car elle contient du riz plutôt que des vermicelles ce qui fait sa particularité, une chorba qui a fait le buzz à l'époque et le tour de la blogosphère.

Traditionnellement à base de viande d'agneau, maman utilisait à ramadan viande et poulet !

Une petite anecdote à ce sujet, us et coutumes !
Cette soupe fait partie de la sofra ( festin qui comprend 7 mets entre plats et entremets que l'on prépare pour des occasions ou fêtes quand la famille est aisée , car les invités dépasse parfois les 300 personnes, c'est toujours lors d'un mariage d'un enfant chéri ou même pour circoncision, je me souviens que pour celle de mon frère , les festivités ont duré 14 jours , on dit sabaa ayems w sabaa zeydines, littéralement sept jours et sept en plus, ce qui signifie qu'il n'y a pas de plus grandiose!
La communauté Bônoise autochtones citadine est aisée et pour ses enfants rien n'est plus beau !!


Ingrédients pour 10 personnes

1 kg 500 de viande d'agneau
400 g de riz lavé et trempé
3 oignons râpés
4 bâtons de cannelle
2 g de cannelle en poudre
1 cc de poivre du moulin
2 citrons
2 œufs
1 poignée de pois chiches trempés la veille
2 cs de smen ( beurre clarifié )
1 cs d'huile , facultatif
1 bouquet de persil
6 litres d'eau plus ou moins à rectifier selon la consistance souhaitée, 
sel au goût


Préparation ICI


Souvent je l'accompagne de brik - bourek ou omelette de pommes de terre !


AUTHENTIQUE SFIRIA BÔNOISE A LA FLEUR D'ORANGER


Sfiria ou sfirya bônoise typique à la fleur d'oranger, un plat algérien que l'on prépare particulièrement à ramadan , à base de chapelure ou pain maison à base de semoule rassis,car la recette originale est ainsi préparée , la sfiria n'en sera que meilleure,  de la viande d'agneau ou de mouton traditionnellement et un soupçon de fleur d'oranger!
La sfirya authentique bônoise est à base de pain rassis ou de chapelure ces derniers temps de pain maison à la semoule, elle ne contient pas de viande hachée .

Notre sfiria est plongée dans la sauce et mijote  pour s'imprégner des saveurs et épices qui sont pilées ou moulues fraîchement, elle ne s'effrite pas préparée convenablement !
Comme vous pouvez ranger au moment de servir les galettes dans un plat de servir et les arroser copieusement de sauce bouillante afin qu'elles s'imprègnent des saveurs.

C'est un plat que l'on prépare pour des invités , une petite réception à la suite d'une chorba-jari un plat plutôt facile mais qui prend un peu la main si comme dans notre tradition on prépare du pain maison à la semoule , que l'on sèche et que l'on réduise en chapelure fraîche car mon fils en avait envie déjà publié sur un site fermé en 2009  déménagé et  publié sfirya ici, je l'ai préparée pour mon fils et je profite pour la placer ici afin de tout regrouper !

Une version de sfiria à la viande d'agneau 



Ingrédients pour 5 personnes
pour la sauce :

700 g de viande d'agneau coupée dans l'épaule, ( pris du poulet de ferme à cause des enfants )
2 oignons râpées
1 poignée de pois-chiches trempés la veille
2 à 2 bâtons de cannelle
1 pincée cannelle en poudre
1 pincée de poivre fraîchement moulu
1 cs de smen ( beurre clarifiée )
1 cs d'huile pas nécessaire






ingrédients pour les galettes de sfiria
400 g de chapelure ou de pain très rassis bien sec émietté
200 ml de lait
3 à 4 œufs selon leur grosseur
200 g de fromage frais, genre brousse ou fromage râpé
2 oignons râpés
1 bouquet de persil haché
3 g de cannelle en poudre
3 g de poivre
3 gouttes d'extrait de fleur d'oranger, attention, le goût ne doit pas être prononcé, on doit le deviner
sel



Commencer par faire revenir la viande dans le beurre
ajouter l'oignon râpé
laisser fondre
mouiller de 2 litres d'eau environ
ajouter les pois chiches
les bâtons de cannelle
poivre et cannelle en poudre
couvrir et laisser cuire viande et pois chiches



par ailleurs
placer la chapelure ou le pain rassis dans une grande jatte ou terrine
ajouter tous les ingrédients de la sfiria sauf le lait qu'il faut ajouter peu à peu;
mélanger , la pâte doit être très ferme car elle va être plongée dans la sauce et les sfririas continueront d'absorber la sauce.
former des boulettes qu'il faut aplatir légèrement et en faire des galettes bombées pour la sfirya traditionnelle
chauffer une friture
puis frire et dorer

Une fois la viande cuite
plonger les galettes de sfiria dans la sauce et laisser mitonner doucement, aucun risque qu'elle ne s'effrite si la recette est suivie soigneusement.
Placées sèches et arrosées de bouillon , elle n'aura pas le même goût ni la même consistance et seront des croquettes plutôt que sfiria lol !!!!!



CONFITURE DE CITRON A LA CUILLÈRE


De la confiture de citron en morceaux pour la dégustation à la cuillère comme il est d'usage traditionnellement dans la communauté bônoise autochtone, nos confitures sont soit avec des fruits entiers quand ils sont petits ou en morceaux pour ceux plus grands.

La confiture est toujours servie avec le café, et selon qu'il y ait du monde ou peu, on prévoit plusieurs compotiers pour les passer aux invités avec un porte cuillères, il s'agit de goûter un morceau juste pour faire passer le goût du café !

La confiture est aussi présentée à visiteur de passage qui ne veut rien prendre, le but est qu'il ne parte pas sans rien avoir pris , ce sont des traditions ancestrales que l'on garde même si on reste les derniers à perpétrer et les pratiquer ici, car il est inpensable de présenter un café nu comme disait maman !

J'ai 3 citronniers quate saisons qui ont beaucoup donné, j'avais distribué la dernières récolte à ma famille, il en restait quelques uns dont j'avais fait cette confiture et d'autres utilisations !
Un des citronniers produit des citron à grosse peau qui convient parfaitement pour les confitures et zestes confits, un délice avec ce petit arrière goût d'amandes amères, un régal pour être déguster sans autre accompagnement !


Ingrédients 
j'ai fait ma confiture avec 4 kg de citrons
4 kg de sucre


Préparation:
enlever le zeste des citrons après les avoir rincé, garder la peau blanche, contrairement à ce qu'affirment certains, elle n'est point amère après cuisson
couper les citrons en morceaux et veiller à récupérer jus et pépins, qui serviront à obtenir une gelée en guise de sirop très agréable
conserver le zeste au congélateur il servira pour parfumer gâteaux, desserts et brioches
Verser dans une grande bassine en cuivre de préférence ou une cocotte à fond épais, les citrons en morceaux, nouet de pépins et sucre
mélanger
démarrer la cuisson à feu très doux, écumer si necessaire 
les morceaux doivent être tendre, le sirop ne doit pas prendre de couleur et encore moins caraméliser
tester en versant une cuillerée sur une soucoupe et placer au froid, si en refroidissant le sirop se gélifie , votre cobfiture est prêtre , 
sortir du feu et poser si possible dans un coin loin des enfants frais à même le sol même et couvrir la bassine !
Quand je prépare de grandes quantités , je le fait dans ma buanderie, loin de tout sur un serpentin, tranquille !
L'excès de sirop, c'est en principe une gelée qu'on obtient, sera récupéré dans des pots stérilisés encore bien chaud, fermer et les retourner sur un torchon jusqu'à complet refroidissement!
Même chose pour la confiture à conserver dans de petits pots pour éviter le gaspillage !



Je dédie cette confiture de citron à cuisinons de saison de ma chère Gut !


RAGOÛT DE TOPINAMBOUR - BATATA KARNOUN SAUCE BLANCHE



Un plat du terroir bônois ( Annaba ), batata karnoun marka beida , des topinambours en sauce blanche à la cannelle et à l'agneau traditionnellement, liée avec un jaune d’œuf et du citron comme tous nos plats ( mraks ) de notre cuisine citadine, exceptionnellement pour certains on ajoute un peu de tomate ou de paprika pour teinter la sauce !
Déjà publiée la recette en sauce blanche
On peu aussi utiliser du poulet fermier pour plus de goût comme pour mon ragoût de topinambours sauce rouge



Ingrédients pour 4 personnes :
4 morceaux de viande
1 kg de topinambours
1 oignon sec rouge de préférence haché
1 petite  poignée de pois chiches trempés, 
persil
1/2 cc de poivre fraîchement moulu
1 bâton de cannelle
1 bonne pincée de cannelle , trop noircirait la sauce
1 noix de beurre clarifié
1 cs d'huile
1 œuf
1 citron
cannelle et poivre 1 soupçon

préparation:
faire rissoler la viande dans le gras
ajouter l'oignon haché, laisser fondre doucement
mouiller avec 3/4 de liter d'eau
ajouter les pois chiches et les épices
couvrir et laisser cuire la viande
entre temps, 
peler les topinambours
couper en deux s'ils sont bien gros sinon laisser entiers
vérifier si la viande est cuite, saler à ce moment
ajouter les topinambours, ajouter du liquide si nécessaire à niveau
couvrir et continuer la cuisson qui est à surveiller pour que le légume ne soit pas réduit en purée
prenez un peu de sauce dans un bol
y ajouter le jus de citron, persil et jaune d’œuf, mélanger et verser sur le ragoût loin du feu, remuer doucement la cocotte pour répartir la liaison
servir avec du citron en tranche , parsemé de persil et saupoudré légèrement de poivre et cannelle, une astuce de maman pour mieux relever le goût !

Première recette de ce nouveau blog que je dédie à cuisinons de saison


AAZLOUKA-FWED EL HAJELA ( ragoût d'aubergines )


Azlouka, fwed el hajéla , plat à base d'aubergines, de fèves et de pois chiches trempés 
un plat  du pauvre et de la veuve comme son nom l'indique, est des plus simples et des plus économiques qui soient de part les ingrédients qu'il contient !
Recette inédite du terroir Bônois ( Algérie )

Ingrédients ;
pour 3 personnes

- 3 belles aubergines
- 1 grosse poignée de fèves séchées trempées
1 grosse poignée de pois chiches trempés
- 5 gousses d'ail
- 1/2 tasse à café d'huile
- 1 cc de paprika fort ou doux
- 1 oignon
-1/2 cc de paprika fort ou 2 piments rouges secs forts
- 2 cs de tomates concentrée
- environ 1 litre d'eau
- sel au goût




preparation:

Commencer par débarrasser les fèves de leur partie noire, les rincer, couvrir d'eau, réserver, vous pouvez ajouter un pincée de bicarbonate !
faire revenir l'oignon émincé dans l'huile, faire suer
ajouter les fèves et les pois chiches
couvrir d'eau
cuire à feu très doux
les fèves et pois chiches doivent être bien tendres, écraser entre les doigts pour vérifier
ajouter les aubergines pelées et coupées en gros cubes
ajouter tomate et sel
les gousses d'ail en dernier pilées avec les piments
cuire les aubergines, la sauce doit être assez réduite et liée
rectifier l'assaisonnement
servir chaud!


KESRA HARRA-GALETTE PIQUANTE FARCIE

Kesra harra traditionnelle et familiale, ou galette bônoise piquante farcie à la chakchouka aux oignons verts , recette ancestrale algérienne diffère de mahjouba, kesra harra est à base de galette fine de semoule que l'on farcie de ratatouille rappelant la chakchouka piquante sans poivron.
Une recette inédite lors de sa première parution en 2008 sur mon ancien site !

La galette est ferme, assez dure, pas sèche et ne doit pas coller au rouleau ou s'étaler quand on la manipule, à la cuisson elle est croustillante et tendre !

Vous pouvez éviter de mettre du piquant dans une partie de la garniture s'il y a des enfants ou des personnes qui ne l'apprécient pas!
Mais la pâte ne change pas, c'est une recette de maman, sauf si vous n'aimez pas la galette vous faites la mahjouba traditionnelle !
Mahjouba rapide
Ingrédients pour la pâte:
1 kg de semoule fine pour galette
10 g de sel
3 cs d'huile
2 sachets de levure chimique ou 1/2 cc de bicarbonate de soude
cette galette ne comporte pas de levure boulangère

Ingrédients pour la farce:
1,5 kg d'oignons verts
600 g de tomates mûres et fermes
2 cs de concentré de tomates
4 à 5 belles gousses d'ail
1 cc de carvi en poudre
1 cc de coriandre en poudre
1 cc de paprika fort
2 piments oiseaux
3 cs d'huile
sel au goût

Préparation :
- commencer par préparer la pâte en plaçant la semoule dans une auge en bois si possible, car la pâte est bien lourde donc , je ne pense pas que ce serait possible d'utiliser le pétrin à moins d' en avoir un spécial pâtes lourdes,
- ajouter l'huile et le sel, puis,
- commencer par ajouter de l'eau tiède peu à peu, c'est pour cela que je n'ai pas mis une quantité définie,
- donc, ajouter l'eau doucement et amalgamer la semoule de façon à obtenir une galette bien ferme, rouler la en boule et laisser se détendre un peu !
- reprenez la pâte lui ajouter la levure chimique à ce moment et pétrir jusqu'à ce qu'elle devienne bien souple , claque et fait des bulles comme du chewin-gum, là votre pâte est prête
- diviser en boules, 5 ou 6
- couvrir de plastique afin qu'elle ne fasse pas de croûte. Astuce de maman !


Pour la préparation de la farce:
- éplucher les oignons
- ôter les pédoncules des tomates
- peler les gousses d'ail
- rincer tous les légumes ainsi que le piment oiseau pour l'attendrir
- émincer les oignons verts
- couper les tomates en morceaux et garder les graines c'est bénéfique pour l'organisme
- piler le piment oiseau avec les gousses d'ail et une pincée de sel afin d'obtenir une pommade facilement
-verser les 3 cs d'huile, d'habitude on en met plus mais le bon sens et déformation professionnelle disent non,
- ajouter tous les légumes oignons, tomates, et conserve avec l'ail pilé
- ajouter les épices dès que la cuisson est entamée 
- saler au goût , couvrir et laisser cuire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liquide qui perforerait la pâte éventuellement.




- Chauffer un tajine spécial galette, une crêpière ou simplement une poêle
- prenez vos boules au fur et à mesure en prenant soin de garder les autres bien couvertes
- étaler le plus finement possible ( 5 mm ) au rouleau ou à la main comme moi  
- étaler sur un disque de la garniture ou farce, bien la répartir à 1 cm du bord
- poser dessus un autre disque fin, souder et poser sur la tôle, à cuire sur les deux côtés, en prenant soins de bouger la galette et ne pas la brûler
- vous pouvez étendre de grandes galettes, étaler dessus la farce puis ramener les bords de sorte à faire un nouet vers le centre puis retourner la galette et l'étaler, c'est moins pratique pour les débutants - Habituellement, selon la tradition, on ajoutait une noisette de graisse de mouton ( chahma ), je n'en mets pas , je n'apprécie pas du tout !!!
- vous pouvez aussi faire des ronds de galettes fines, disposer de la farce sur une moitié et rabattre l'autre moitié de pâte.
- En forme d'enveloppe , facile aussi .
- Vous pouvez ajouter du fromage et de la viande hachée à la farce
- ne pas mettre de piment oiseau ni de paprika fort pour que les enfants ou les personnes qui n'apprécient pas puissent en manger- en somme, c'est ce que je faisais quand les enfants étaient petits , on peut varier la farce sauf la pâte pour cette recette ci qui reste la plus conforme à la recette familiale !