Salade méchouia-Slata méchouia typique bônoise (4) Ramadan 2020



Salade méchouia, slata mechouia ou salade grillée et cuite , à l'ancienne , typique bônoise, je l'ai publiée en 2008 , de l'inédit à l'époque autant que le hmiss, depuis j'en ai réalisé de la plus authentique à la plus commune des méchouias de la cuisine du terroir bônois, c'est une salade typique bônoise, à ne pas confondre avec le hmiss, ce que font beaucoup d'ailleurs, ils la clochardisent quelque part, slata méchouia est à base de poivrons, des piments forts, d'oignons, des tomates et de l'ail grillés sur feu de braises à l'origine , le goût est incomparable, puis ils sont réservés  pour suer dans du papier  d'emballage jadis, de nos jours on utilise des sacs plastique afin de faciliter le nettoyage, la peau vient toute seule!
Ils sont pelé soigneusement sans les rincer , ceci leur ôterait toute leur saveur, ils sont pilés avec le pilon et le mortier traditionnellement mais on peut les hacher assez fin et non mixés , ils ne sont surtout pas réduits en bouillie, ce qui se fait en Tunisie et qui fait la confusion entre nos deux méchouia qui sont un peu similaires du fait de notre héritage punique et carthaginois commun !
On les braise quelques minutes dans de l'huile avec des épices .
Cette salade méchouia est présentée avec des œufs durs, des olives ou du thon.

Le hmiss , sans conteste, est un plat de la cuisine bônoise à part entière et ne peut être servi en entrée ou en salade, même procédé que la slata méchouia, où les légumes sont grillés puis cuits mais ils mijotent plus longtemps, en fien de cuisson, on casse des œufs dessus , c'est une sorte de chakchouka grillée !!!
Celle ci contrairement à celle que j'ai pilée comme le veut la traditions à l'ancienne, je l'ai découpée menue au couteau, notre méchouia du terroir bônois reste en menus morceaux et non en purée ou en bouillie .
Elle est décoré de thon et d'olives, au lieu d’œufs durs comme les précédentes, pour varier les saveurs.

Cette méchouia est attribuée à tord uniquement à la Tunisie tout comme mloukhia qui est originaire de l'Egypte et si la corète est poudre c'est que fatalement elle va sécher pendant le trajet à dos de chameaux, l'avion n'existait pas encore ni la voiture , pour les bricks, les feuilles de bricks sont originaires de l'Asie et répandues par les Ottomans, et les Ottomans, je pense qu'on en a eu plus que tout le monde. 
Pour ceux et celles qui ignorent l'histoire de Annaba cette ville millénaire, un royaume numide où les Carthaginois installaient leurs comptoirs tout le long des côtes de Bouna ( Annaba ) et où ils faisaient les échanges commerciaux, c'était de Bouna que partaient les convois vers l' Orient qui duraient des mois, c'est grâce aux romains que les marchandises rentraient au Maghreb via Bouna ( Bône ) et les Carthaginois faisaient leurs commerces et s'appliquaient à diviser les tribus autochtones bônoises pour mieux régner et avoir la paix car ils n'étaient pas les bienvenus jusqu'à ce que Rôme les chasse définitivement, donc, pour dire que certaines recettes appartiennent à la Tunisie, faut revoir l'histoire de Bouna Régius... 

C'est plutôt de Bône que les plats ont été adoptés, lorsqu'on sait que l'Algérie est un pays qui n'est pas ouvert au grand tourisme, sa cuisine est restée longtemps méconnue contrairement aux émigrés marocains et tunisiens partis pendant la colonisation et ont vite installé des gargotes dans les bidonvilles Marseillais pour gagner leur vie, et ceci n'est un secret pour personne... 

Les anonymes cultivez vous avant de venir déverser votre venin chez moi...  Inutile d'écrire, je supprime direct sans lire et si je vous embête et bien tant pis, on n'a pas eu tous la même culture.


Ingrédients
1 kg gros poivrons avec une bonne pulpe
2 gros oignons ou 4 à 5 petits
500 g de tomates fermes et mûres
300 g de piments forts verts
1 tête d'ail
1/2 tasse d'huile
1/2 cc de carvi ( karouia )
1/2 cc de coriandre ( tebel )
sel
1 cs de vinaigre, le vinaigre ne doit pas trop ressortir
olives noires à volonté
1 boite de thon ( 180 g )


Première recette de hmiss et slata méchouia sur le web en 2008 et qui a fait des ailes depuis, ce n'est pas Tunisien mais presque similaire du fait de nos origines communes puniques et carthaginoises !



 Préparation
Griller vos légumes sur feu de braises au barbecue de préférence pour plus de saveurs
au fur et à mesure de leur cuisson, placer les poivrons et piments dans un sac en plastique, jadis, on utilisait les papiers d'emballage du commerce qu'on récupérait
griller les tomates, les oignons et l'ail qu'on embroche dans une broche en métal qui conduit la chaleur et grille à cœur les gousses d'ail
les tomates , l'oignon et l'ail qu'on laisse refroidir pour le peler aisément
tous les légumes seront pelés soigneusement
il ne faut pas les rincer, pour garder toutes les saveurs
puis , soit les piler au mortier comme à l'ancienne ou les couper menus
ne jamais mixer notre hmiss bônois, il deviendra bouillie très désagréable au visuel
chauffer l'huile dans une poêle ou une sauteuse
y faire revenir les épices rapidement sans les brûler, puis ajouter aussitôt les légumes grillés, faire rissoler 2 à 3 mn
sortir du feu
servir tiède ou froid avec des olives et du thon accompagné de galettes ou de pain maison comme le veut la tradition !


Commentaires

  1. J'aime beaucoup ta proposition de plat, ça doit être plein de saveur, mais pour moi sans le piment ;-) Bonne journée et gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. ta salade me plait bien!
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  3. c'est ma salade préférée ! bises

    RépondreSupprimer
  4. Cette, salade généreuse et parfumée me séduit bisous

    RépondreSupprimer
  5. C'est comment dire... salivant ton plat, comme d'habitude!
    Désolée de dire toujours la même chose mais c'est comme ça!!
    Bon mercredi chez toi ma chère amie.
    Bizz

    RépondreSupprimer
  6. Elle est jolie comme tout ta salade, peut-être moins pimentée pour moi, mais j'aime beaucoup ! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. J'adore es salades de légumes qui e fait font un plat complet avec le thon et l'oeufdur. En plus qu'est ce que c'est bon ! j'aurais beaucoup apprécié c'est sûr ! merci ma zika ! gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. hummm un régal, que j'aime les salades aux poivrons et tomates, vivement l'été
    bisous ma Zika

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire