Menu

JÉRI OU JARI B RAWZ À L'AGNEAU- CHORBA TYPIQUE ET EXCLUSIVE AU TERROIR BÔNOIS

 



Jéri ou jari b rawz, chorba au riz et à l'agneau, soupe traditionnelle typique et exclusive au terroir bônois dont elle est originaire , la chorba au riz aux pilons de poulet avait fait un buzz en 2015, testée et approuvée par plusieurs copines. Je remets cela avec celle à l'agneau pour ce ramadan, tout aussi réconfortante et savoureuse avec l'agneau.

C'est une chorba familiale qui n'est pas présentée lors des cérémonies, à base d'agneau , de riz trempé , de tomate, de persil et sans pois chiches traditionnellement qui font son exclusivité. Elle est servie comme plat complet car bien consistante.

La cuisine du terroir bônois est une cuisine ancienne des autochtones bônois, car les habitants de Annaba ne sont pas tous originaires de la ville et donc méconnaissent les secrets des recettes et leurs spécificités, une cuisine ancestrale riche et diversifiée du fait de nos origines berbères, romaines, andalouses et ottomanes à la base que je fais connaître, elle peut être similaires à certaines régions côtières aux mêmes origines mais possède  ses propres caractéristiques qui en font son exclusivité.


Ingrédients
Pour un faitout de 3 litres

600 g d'épaule d'agneau en gros dés

1 gros oignon haché fin ( dans notre cuisine, on n'apprécie pas les morceaux d'oignon qui apparaissent en surface, donc il est râpé ou haché et filtré lorsqu'il s'agit de sauce ou de bouillon de mijotés et de couscous et pâtes traditionnelles).

1 petit  bouquet de persil bien frais

3 cs de concentré de tomate, plus ou moins selon que vous souhaitez que la chorba bien rouge ou moins, ne pas trop en mettre tout de même

1 cc de beurre clarifié ( smen )

1 cs d'huile neutre

5 cs de riz trempé

1 poignée de pois chiches, mais cette chorba n'en nécessite pas, sauf que maman en mettait

Menthe séchée, facultatif


Préparation
Commencer par laver le riz et le mettre à tremper
Faire rissoler les morceaux de viande dans le smen et huile, oignon et tiges tendres hachées finement du persil
laisser bien suer l'oignon
ajouter 2 litres d'eau
sel et poivre
couvrir et laisser cuire la viande
à mi cuisson, ajouter le riz filtré et la tomate en commençant par 2 cs puis ajuster à votre guise après quelques bouillons
continuer la cuisson du jari jusqu'à ce qu'il soit velouté
rectifier l'assaisonnement

servir chaud avec du persil ciselé

6 commentaires:

  1. Comme cette recette me plaît ! Je n'apprécié pas beaucoup non plus les gros morceaux d'oignons que je tolère mal, c'est une bonne idée de les râper, le goût est là,le visuel non !

    RépondreSupprimer
  2. Comme cela doit être savoureux, parfait pour me réchauffer
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  3. Que cette soupe me ferait du bien ll ne fait pas encore très chaud chez nous un peu de soleil mais un vent du nord qui refroidit l'atmosphère bisous

    RépondreSupprimer
  4. oh ma maman nous faisait aussi cette chorba au riz ! souvenirs, souvenirs.... bises et saha ftorkom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a du voyager alors ma Salima car elle est originaire du terroir bônois et jamais vue sur le web pourtant j'en ai publié celle au poulet et j'ai bien fait des recherches google, jamais révélée sur le web , bisous !!

      Supprimer

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés