Menu

COUSCOUS RUSTIQUE BEL GUERNINA OU CHARDONS DE LA CAMPAGNE BÔNOISE POUR YENNAYER

 



S'il est un couscous qui m'ait marquée, c'est bien ce coucous aux chardons (guernina ),sans viande, un couscous végétarien en somme très rustique de la campagne bônoise et le couscous que j'avais préparé pour un SDF, les chardons m'avaient été offerts par mon maçon, chic type sérieux à la tâche et ponctuel qui m'avait apporté les chardons de sa terre car il est paysan à ses heures libres et m'avait parlé de ce coucous disant que c'est un couscous dont on ne se lasse pas tellement délicieux et sain.

 Yennayer ou Nayer, premier jour de l'année agraire berbère est une tradition millénaire ancestrale de nos repères et appartenance à un même et unique peuple qui nous unit avec nos aïeux autours de leurs us et coutumes et qui n'a aucune relation avec la vie religieuse ou autre croyance.

 Nayer , ce jour l'an berbère en Algérie respecte le calendrier Julien utilisé par la Rome Antique à partir duquel sont planifiés et organisés la vie et le travail de la terre des paysans depuis des siècles.

Je profite de cette occasion pour participer au jour de l'an berbère YENNAYER , bonne fête à tous les Algériens !


Il est en fait très savoureux, c'est un coucous que j'avais préparé il y a trois ans de cela, et pas pu le publier car le souvenir de ce maçon nous serre la gorge jusqu'à présent, ce bon monsieur est parti subitement pour un monde meilleur je l'espère.


Ingrédients pour 6 personnes
800 g de couscous , grains moyens
2 bottes de chardons nettoyés et débarrassés des filaments, il en reste toujours car c'est un légume sauvage qui est plein de fibres, coupés en tronçons
1 bonne poignée de pois chiches trempés
3 carottes grattées , rincées et coupées en quatre
3 bonnes pommes de terre pelées , rincées et coupées en deux
1 gros oignon émincé
2 grosses noix de beurre frais
1 noix de beurre frais
1 cs de paprika fort
1 cc de coriandre en poudre
1 cc de carvi en poudre
piments verts 
sel



Préparation du bouillon
Dans le bas du couscoussier, faire fondre les deux noix de beurre et y ajouter l'oignon que vous ferez revenir 
ajouter les chardons ( guernina )
faire rissoler un peu puis ajouter 1,5 d'eau bouillante
ajouter les pois chiches et les épices
couvrir et laisser cuire les chardons qui ont besoin de temps
dès que les chardons deviennent tendres, ajouter les carottes et les pommes de terre

entre temps, vous aurez préparé les grains de couscous comme précisé sur le lien plus haut en ajoutant la noix de beurre citée dans la liste des ingrédients à la fin.

Revenir au bouillon
Ajouter de l'eau bouillante si nécessaire
rectifier l'assaisonnement 
ajouter des piments verts si souhaité
continuer la cuisson des légumes qui doivent être tendres et non défaits.


Servir  chaud et régalez vous c'est vraiment délicieux


Astuce de tante paternelle Bornia née en 1914 , paix à son âme voilà plus de 30 ans qu'elle est partie, elle était très astucieuse et moderne pour son époque.
Elle préparait son couscous dans la plus grande cocotte minute car le couscous aime la convivialité,
ses grains de couscous , elle les passait à la vapeur en les plaçant dans une haute passoire en alu qu'elle plaçait au dessus de la soupape, c'est très rapide et pratique,  tout le monde la taquinait pour ces inspirations !!!


11 commentaires:

  1. C'est bien appétissant. Et ce ces chardons ressemblent à des cardons que l'on trouve chez nous essentiellement en hiver bises

    RépondreSupprimer
  2. Ton couscous me met en appétit
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  3. ll est appétissant ton couscous et pas besoin de viande pour se régaler. Bonne soirée et gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Voilà un très bon couscous
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Joli plat qui réchauffe les estomacs et les cœurs. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  6. aucun doute que je me régalerai avec ce couscous...
    je viens pour quelle heure ?? ;)
    bizzzoooo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu veux, ma porte est grande ouverte pour mes amis, bisou

      Supprimer
  7. Tes plats font tellement envie, belle journée.

    RépondreSupprimer
  8. Au départ j'Ai cru qu'il s'Agissait d'une faute de frappe cardon pour chardon. Car les cardons ressemblent étrangement à tes tiges de chardons. Un couscous bien gourmand. Bisous

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai jamais goûté ces chardons, d'ailleurs il ne me semble pas non plus en avoir déjà vu, mais j'aurais fait honneur à ton plat ma zika car j'affectionne les couscous !! gros bisous Zika bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Une jolie histoire, et un couscous qui doit être délicieux, merci Zika, bisous

    RépondreSupprimer

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés