Menu

Barania beydenjel. Ragoût d'aubergines frites. برنية بيدنجال


 Beydenjel barania ou barania baydenjel et patrimoine bônois  est un mijoté d’aubergines raffiné , en tranches non pelées frites puis mitonnées dans une sauce rouge à l'agneau et au cumin avec un filet de vinaigre en fin de cuisson !
Cette recette est inédite, comme toutes les barania que j'avais révélées  et publiées en 2008 pour la première fois sur mon site , se sont propagées sur le net et la toile ainsi que dans tout le Maghreb grâce au web ...
Rien à voir avec l'authentique mdarbel algérois

 L'etymologie du mot barania est typiquement bônois , exclusif à notre cuisine du terroir qui aurait pour origine le nom de Büran duquel il serait tiré, bru de Haroun Al Rachid ( Calife ) et épouse de son fils , le Calife Al Maemoun, originaires de Baghdad et connus pour leurs cérémonies fastueuses  et les plats à base d'aubergines et de viande.

La sauce est rouge traditionnellement, on utilise du paprika ou une cuillerée de concentré de tomates maison de préférence. Mémé disait qu'il est de mauvais goût de présenter un plat d'aubergines en sauce blanche, les aubergines gagnent à être cuisinées avec de la purée de tomates maison qui ne colore pas trop la sauce.
Dans la cuisine ancienne du terroir bônois, les pois chiches étaient présents dans les plats, grand mère disait que sa suppression fait suite à l'incidence économique puis plus tard les fêtes qui sont organisées dans salles ont eu raison des pois chiches, juste pour aller plus plus vite et il ne faut pas oublier que les pois chiches se vendent à un prix prohibitif par rapport à autrefois, du coup les gens préfèrent s'en passer.
Les familles bônoises ne sont pas toutes composées de vrais autochtones, il y a eu des liaisons hors bônois de souche qui ont aussi amené des modifications sans oublier que ce sont les femmes qui transmettent et si la femme n'est pas bônoise , les plats connaîtront fatalement des changements !!!

Quoiqu'il en soit, cette barania et toutes les baranias sont méconnues du net, comme précisé précédemment et qui ont fait un énorme buzz lors de mes publications,  je m'attelle à faire connaître notre cuisine si raffinée et tellement riche et diversifiée ! 

Vous ne trouverez nulle part les barania dans les anciens livres algériens d'avant et après guerre, sauf sur le livre de Bouayed.
  Auteur d'un livre de cuisine , le premier après guerre ,en a parlé brièvement dans son livre en précisant en 1983 qu'elle allait faire connaitre aux algériens la cuisine des autres régions pays , les plats qu'elle avait présenté n'avaient rien à voir avec la cuisine bônoise je dois le dire car ses sources n'étaient pas authentiques,  mais je la salue pour son honnêteté intellectuelle et ses efforts , elle le précisait, elle s'est faite aider par des cuisinières des villes algériennes car à l'époque les Algériens ne se connaissaient pas entre eux jusqu'à l’avènement de la télévision fin des années 1960 pour que l'on se découvre entre nous !

 Toutes les baranias appartiennent au terroir bônois, elles ont été lancées sur le web par mes soins  nonobstant tout ce que l'on puisse dire, aux pommes de terre, ( 2 différentes ), artichauts, toutes inédites. Reprises et testées par de nombreuses blogueuses !!!

Je propose cette barania typique du terroir bônois  pour le défi compile moi un menu, défi culinaire proposé par Nath, une cuisine voozenoo et Viviane, quoiquonmange

Le thème choisi par ma Catalina , le blog de cata qui est la maraine de ce mois est :   « Septembre cueille les grappes


Ingrédients:
 Morceaux de viande d'agneau, de mouton ou de boeuf , veau ou poulet fermier quand on le présente à la famille
oignon râpé,1
huile, 1/2 tasse à café environ
aubergines non pelées, rincées et coupées en tranches d'un cm environ, 1 kg
1 tête d'ail,
cumin, 1 cs
piment de Cayenne ou piment oiseau
sel,
pois chiches ,1 poignée trempée la veille
vinaigre, 1/2 tasse café
1 grosse c à café de concentré de tomate,
 Préparation
   Faites revenir la viande avec l'oignon dans  d'huile,
mouillez avec de l'eau ou bouillon de bœuf assez pour cuire la viande,
ajouter les pois chiches et la moitié des épices, couvrir et laissez mijoter.
D'autre part, chauffer l'huile et frire les aubergines sans les brûler, elles doivent être bien dorées,
les égoutter sur du papier absorbant.
Une fois la viande cuite et les pois chiches,
saler la sauce,
ajouter la tomate et l'autre moitié de l'ail et le cumin pilés, piment de Cayenne, et laisser mijoter 10 mn, puis réduire un peu la sauce, les aubergines ne doivent pas flotter dans la sauce
ranger dessus les aubergines frites, 
rectifier l'assaisonnement,
ajouter le vinaigre, donnez quelques bouillons,
retirez du feu pour garder les tranches d'aubergines intactes.


En un mot il est divin ce plat !!


Khayt errouh ( fil de l'âme ), l'un des plus anciens bijoux du patrimoine bônois, collier avec ses boucles d'oreilles en or incrusté de pierres précieuses ( chutes de diamants ).
Porté exclusivement au cou dans le milieu bônois !

8 commentaires:

  1. Pour la grande amatrice d'aubergines que je suis, je suis comblée avec ce plat :)
    Merci Zika pour cette deuxième participation.
    Bisous
    Nath

    RépondreSupprimer
  2. Rhooo bah je veux bien te croire que cela soit divinement bon, en tout cas je voudrais bien goûter ce plat !
    Belle journée. Bizh. Viviane

    RépondreSupprimer
  3. ma Zika ta recette est une merveille, aubergine-agneau et cumin c'est trop trop bon
    merci beaucoup et quel joli bijoux tu nous a montré, top

    RépondreSupprimer
  4. un très joli plat bien gourmand
    une bonne soirée bises

    RépondreSupprimer
  5. Une belle manière de mettre en œuvre ces aubergines ça doit être très bon bisous

    RépondreSupprimer
  6. Hum j'adore les aubergines et cuisinées comme cela c'est un pur régal
    Je prends
    Bisous

    RépondreSupprimer

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés