KEFTA OU DOLMA DE VEAU AUX AUBERGINES ET POMMES DE TERRE AU FOUR ( KARNIYARIK )

 


Kefta ou sarma ou encore dolma de veau aux aubergines nommée karniyarik*, originaire de Turquie , idéal pour la rupture du jeûne à ramadan ( ftour ), plat mijoté avec un coulis de tomates fraîches à laquelle j'ai ajouté une belle pomme de terre pour faire manger mon cadet, réticent aux légumes, cuisson au four, c'est un plat que je remonte de mon ancien blog et qui peut être une entrée ou servi en apéritif dînatoire entre amis.
Plat facile prend un peu la main si c'est en grande quantité.

Avec ces quantités , j'ai obtenu 2 plats .




Ingrédients
6 personnes
1 kg de viande de veau hachée
1 oignon râpé
100 g de fromage râpé 
1 blanc d'œuf
sel et poivre, la cuisine ottomane n'utilise pas plusieurs épices à la fois 
5 belles aubergines
1 belle et grosse pomme de terre
1 piment ou petit poivron vert en rondelles
quelques branches de persil
2 feuilles de lauriers
50 ml d'huile sans goût


Coulis de tomates
1 kg de tomates fraîches
1 grosse cs de concentré de tomate
sel et poivre
1 gousse d'ail
2 cs d'huile neutre

laver les tomates
ôter les parties blanchâtres
mixer finement avec l'huile, le concentré de tomate, le sel et le poivre
réserver



Préparation de la kefta
mélanger soigneusement la viande hachée, sel, poivre, oignons, mie de pain rassis trempée dans du lait et essorée, le blanc d'œuf, une cs de persil ciselé, la kefta est ferme, pas très molle, elle doit se tenir lorsqu'on en forme des boulettes, couvrir et placer au réfrigérateur.

Allumer le four à 200° 15 mn au préalable

laver les aubergines sans les éplucher
couper en tranches épaisses, citronner, saler et laisser dégorger puis sécher les aubergines et si vous préférez, saisirez les rapidement dans une friture très chaude, perso, je ne préfère pas.
peler la pomme de terre et rincer la,
couper les extrémités bombés puis en 4 ou 6 tranches épaisses 

Sortir la kefta du froid
faire des boulettes que vous aplatirez aux dimensions des tranches d'aubergines et pommes de terre et de même épaisseur

verser une louche de coulis de tomate au fond du plat
ranger les dolma d'aubergines verticalement et serrés les unes contre les autres
couvrir de coulis de tomate, s'il est épais le diluer avec un peu d'eau et rectifier l'assaisonnement
verser l'huile dessus
poser le piment sur les dolma
couvrir de papier alu ou d'un couvercle allant au four
enfourner pour 30 mn en baissant le four à 180°

passé 30 mn
voir si les dolma sont à point et les sortir dur four, ou continuer la cuisson si les kefta d'aubergines manquent de cuisson

Servir chaud ou tièdes parsemés de persil

Commentaires

  1. C'est un plat que je dégusterai avec gourmandise. Bonne soirée et gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Encore une recette qui me met en appétit !! Belle soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  3. j'y goûterai avec plaisir moi aussi !!
    bizzzoooo

    RépondreSupprimer
  4. Molto appetitose ed invitanti queste melanzane!!!!

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup les aubergines, ton plat me met en appétit
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup les aubergines, ton plat me met en appétit
    Bises

    RépondreSupprimer
  7. un tès joli plat et de bons ingrédients
    excellente soirée bises

    RépondreSupprimer
  8. j'ai déjà préparé ce plat mais sans les aubergines, je ferais comme toi la prochaine fois que je le cuisine ! bises

    RépondreSupprimer
  9. Ainsi cuit tout ensemble ça doit être excellent j'aime beaucoup cette présentation bisous

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ta recette, ça doit être absolument savoureux :)

    RépondreSupprimer
  11. OMG comme â doit être divin en bouche. Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Mais quelle délicieuse recette ! tu sais nous gâter

    RépondreSupprimer
  13. ça me plait bien il faudra que je teste
    Bonne journée
    Biosus

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour cette découverte ! Cette façon de cuisiner l'aubergine doit être succulente !
    Bonne journée, bises.

    RépondreSupprimer
  15. coucou un plat qui est sans aucun doute délicieux, merci pour cette découverte, bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire