Menu

MHALBI ANNABI TRADITIONNEL A LA FLEUR D'ORANGER


Mhalbi bônois, entremet authentique et traditionnel typique bônois au riz concassé , lait frais et fleur d'oranger pour le shour de ramadan , le riz n'est pas réduit en poudre, nos aïeules utilisaient de l'eau de rose aussi, il est onctueux et crémeux ,  je ne le modifie jamais, car je suis une inconditionnelle des cuisines authentiques du monde quel qu'elles soient et je ne transgresse jamais un ordre établi lorsqu'il est beau et qu'il ait une histoire derrière. INEDIT

Le riz est préparé et stocké avant ramadan.

Traditionnellement , on le présente dans des assiettes plates pour deux accompagné de chrik ou de petits pains briochés sucrés 

Le riz pour la recette du terroir bônois est trié, lavé, séché à l'air libre et concassé au pilon et mortier en cuivre jadis ( مهراس نحاس )  , à présent on le broie grossièrement au moulin à café.

Le mhalbi est l'entremet de choix pour les soirées de ramadan et le s'hour ( petit déjeuner avant l'aube ), lors des cérémonies de circoncision à ramadan.

Autrefois, les fêtes et grandes cérémonies bônoises se déroulaient la nuit alors tard dans la nuit puisque les orchestres ( kiater ) rentraient à l'aube où une chkemba leur était servie , une tradition ancestrale délaissée et oubliée, pour les femmes un mhalbi est servi accompagné de notre fameux chrik à la semoule. Mais tout ceci à été jeté aux oubliettes ......


Ingrédients

Le riz est trié, lavé, séché à l'air libre, puis concassé 

1 tasse de riz 

2 cs bombées de lait en poudre pour plus d'onctuosité

7 tasses de lait frais bouilli

1 tasse d'eau

sucre au goût, 5 à 7 cs

quelques gouttes d'extrait de fleur d'oranger naturel

cannelle en poudre selon le besoin


Préparation

Verser l'eau dans une cocotte à fond épais, ajouter le riz ,  mélanger

placer sur le feu, en ajoutant du lait progressivement sans cesser de remuer, le riz est éclaté et doit bien cuire et devenir onctueux

ajouter le sucre et le lait en poudre ( astuce de maman ) , continuer la cuisson jusqu'à ce qu(il soit réduit en crème épaisse, 

juste avant de sortir du feu , ajouter l'extrait de fleur d'oranger ( quelques gouttes et tout dépend de la qualité de l'arôme)

verser directement dans des assiettes 

décorer avec la poudre de cannelle 



 mhalbi annabientremet desserts, crème de riz rizlait, eau de fleur d'orangerAlgérie

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés