Nouveau

BATAILLE FOOD #127- ANNONCE DU THEME

  Nessa du blog:  cuisiner avec Nessa  a craqué pour mes beignets de banane au miel pur et pistaches d'Alep et m'a fait le plaisir de me contacter pour me proposer d'être la nouvelle marraine de la bataille Food et devinez quoi, j'ai accepté avec joie pour parrainer ce challenge pour cette nouvelle édition.  Les défis nous permettent de faire de belles rencontres et même si on est sur la blogosphère depuis un bout de temps, c'est toujours un plaisir de faire de nouvelles découvertes du monde gourmandes et appétissantes souvent très originales. Je ne vais pas m'attarder pour vous annoncer le thème pour cette ronde à laquelle j'espère vous voir nombreux. La «   Bataille Food   » c'est quoi ?  Un défi culinaire mensuel initié par   Jenna   du blog   Bistro de Jenna    et administré par   Hélène   du blog   Keskonmangemaman?   qui gère également la   page Facebook  . Le premier mercredi de chaque mois  , à 18 heures tapantes  , tous les participants posten

FEUILLES DE BRICKS ET BOUREKS ANNABI À LA TRADITIONNELLE- RECETTE ANCESTRALE -TERROIR BÔNOIS

 


Feuilles de bricks et bourek annabi authentiques à la semoule, recette familiale ancestrale que je publie à la demande de plusieurs personnes qui me suivent depuis mes débuts et d'autres toutes récentes, je poste pour ces dames notre façon traditionnelle et du terroir Bônois de réalisation de feuilles de  bricks et bourek annabi !

La particularité de ces feuilles, façon ancestrale, c'est qu'on peut les garder au congélateur jusqu'à 3 à 4 semaines sans qu'elles ne se détériorent ou s'effritent, ainsi, on commence à les préparer bien à l'avance pour ramadan.

 Absolument rien à voir avec celles du commerce ou celles utilisées de nos jours, je reconnais que les feuilles à la farine à la pâte liquide rend service dans l'urgence puis c'est surtout très économiques quand on doit faire des boureks au quotidien à ramadan, çà chiffre au final !

La semoule est choisie bien avant ramadan pour tous nos usages, pains, galettes, pâtisseries traditionnelles de ramadan !

Pour la petite anecdote, on a toujours sélectionné notre semoule, on fait des tests avant de l'acheter en prenant de l'eau avec nous et sur place on mouille un peu de semoule et on la malaxe un peu pour voir si elle est riche en gluten, si elle colle ou n'absorbe pas l'eau , on ne la prend pas, car ce sont des sacs de 25 ou 50 kg , on ne prend pas de risque , ce qui fait qu'on a une semoule extra !

Depuis toute jeune je voyais les femmes de la maison faire les feuilles de briks, on en préparait quelques jours auparavant par douzaines et on les stockait par 6 ou plus selon le besoin quotidien dans des sacs de congélation et au congélateur parfois pour tout le mois ou alors on en refait à la mi-carême !

C'est très astreignant de les faire pendant ramadan quand on n'a pas d'aide et des enfants en bas âge surtout !

Autant vous dire que je prépare ainsi mes feuilles depuis l'âge de 12 ans quand ramadan coïncidait avec les vacances , donc , pour moi, c'est facile, depuis le temps..... Maman me laissait toujours un bout de pâte et me laissait m'entraîner avec, au bout de 3 essais, cette recette m'a collée jusqu'au jour d'aujourd'hui et maman s' est débarrassée d'une corvée que personne ne fait plus que quelques personnes qui dispose du plat en cuivre spécial feuilles de boureks, du cuivre rouge très lourd qu'on nomme ( kawéya ) littéralement ' cautériser " 

Pour ceux qui viennent prétendre que les briks et boureks sont tunisiens, je répondrais à ces personnes qu'il faut savoir que ces feuilles fines sont asiatiques d'origine, véhiculées par l'empire ottoman, et pour plus de précisions, je vous dis juste qu'il faut revoir l'histoire de Bône, royaume numide multi civilisationnels, dont la Rôme antique qui commerçait du lieu dit Hypo Régius , actuelle Annaba, les caravanes partaient de Bouna vers les contrées lointaines et qui duraient des mois sinon des années à dos de chameaux.

Les échanges commerciaux se faisaient par et à travers Bône l'antique, les Carthaginois avaient installés leurs comptoirs tout au long du littoral bônois auprès des ports de presque tout l'est algérien et pratiquaient leur commerce, les Carthaginois étaient tolérés par Rome qui leur permettait de s'installer le long du littoral annabi pour s'approvisionner car l'arrivée des denrées rentrait à Tunis via Bouna et aussi pour provoquer des conflits à la suite de quoi Rome pouvait intervenir pour s'imposer comme allié des autochtones bônois qui luttaient pour libérer la ville de Rome.

La question qui se pose, qui se servait chez l'autre, puisque Carthage ne pouvait respirer qu'à travers Hypo Régius, Bône ou Annaba actuellement ?

S'il y a des similitudes dans nos traditions et gastronomie, la source authentique est bien Bouna !!!

Il faut savoir aussi que l'Algérie n'a jamais été ouverte au grand tourisme comme les pays voisins, son économie se base sur le pétrole et le gaz naturel avec les gisements miniers en or, platine, diamant, fer, manganèse, minerai de fer, zinc, charbon, etc.... Donc, le tourisme n'est pas nécessaire à son économie comme il est important pour nos voisins, de ce fait, notre culture entière resta méconnue, ce sont les touristes qui véhiculent les traditions culinaires des pays visités.

La culture Bônoise et gastronomie en particulier sont apparues sur le web dès 2004 jusqu'en 2010 sur mon site Google et mes blogs, de ce fait, je suis fière d'être la pionnière dans le partage et la connaissance de notre culture et gastronomie typique bônoise.

Ce sont donc les blogueuses algériennes qui ont contribué à la divulgation de notre culture sous toutes ses formes bien avant Facebook et YouTube, on a tout mâché et rien laissé pour les autres, plus rien n'a été inventé depuis sinon un partage systématique déloyal qui lèse la cuisine des régions algériennes, une clochardisation totale de notre culture, des mensonges et des falsifications qui ne disent pas leurs noms en favorisant le vol de notre patrimoine par les pays voisins et orientaux pour un gain mesquin qui a porté tord à notre culture propre !!!

الله يجعل عملي ونصائحي صدقة جارية و زكاة 

Place à la recette .

Ingrédients:

Que çà soit pour une grande quantité ou pas, il n'y a pas beaucoup d'ingrédients:

je dirais 250 g de semoule de blé dur

1 /2 cc de sel

eau tiède selon le besoin

mélanger tous les ingrédients, peu importe que çà soit à la main ou autre

la pâte ne doit pas être molle au début,  la laisser reposer

puis la reprendre et pétrir jusqu'à ce que la pâte soit souple et élastique

commencer alors  à ajouter de l'eau tiède toujours et peu à peu, en battant la pâte

la soulever et la battre énergiquement contre la jatte qui doit être assez grande, elle blanchira à force d'être travaillée

il faudra obtenir une pâte qui se rapproche de celle des beignets pour pouvoir la manipuler, de toute façon, à chaque fois que vous prendrez un bout pour faire vos feuilles, il faudra s'humecter les mains d'eau, et à force la pâte va se "diluer" au fur et à mesure

laisser reposer le plus longtemps possible, perso , je la prépare la veille pour faire mes feuilles le lendemain!

La pâte est superbe et aura libéré son gluten qui facilite le travail !


Comme cela, çà paraît, long et difficile, mais du tout, çà se prépare et çà s'oublie dans de frigo, à couvert.


Après le temps de repos et avant de chauffer la kaweya, le plat en cuivre

munissez vous d'un récipient rempli d'eau froide,

un couteau à pointe fine 

d'un grand torchon pour poser dessus les feuilles et pouvoir les recouvrir

d'un bout de chiffon propre à peine huilé

et de la pâte

Chauffer le plat, vous devriez avoir une température constante,

n'hésiter pas à tester avec la pâte et dès que çà démarre, çà ira tout seul!

Huiler le pourtour du plat légèrement,

prendre un morceau de pâte à pleine main

et la passer  "furtivement "sur la tôle

enlever le surplus de pâte qui traîne

et rapidement détacher et enlever la feuille

n'attender pas qu'elle devienne croustillante

poser sur le torchon au fur et à mesure

recouvrir à chaque fois et ainsi de suite jusqu'à ce que vous finissez toute la pâte

Une fois terminé,

détacher les feuilles et les ranger par demi douzaine, intercalées par une feuille de plastique

les envelopper dans des sacs assez grands de congélation 

placer au congélo

peut se garder jusqu'à 2 à 3 semaines sans problème

Pour les utiliser, sortir 1 heure auparavant du congélateur et bien les couvrir dans des torchons avant l'emploi, elles seront comme fraîches.







  • Quel travail ! mais le résultat est vraiment sympa , bravo ma Zika!
    bises
    sicacoco

    Posté par sicacocodimanche 31 mai 2015 |  Recommander | Répondre
  • Mmmmmmmmmm

    Posté par Shou Shanna, dimanche 31 mai 2015 |  Recommander | Répondre
  • Belle réalisation il faut avoir e coup de main pour les réaliseras
    Très bonne nuit
    guy

    Posté par guy59600dimanche 31 mai 2015 |  Recommander | Répondre
  • Ouh ben ça va pas être simple, ça !
    Bisous
    Hélène

    Posté par Hélène (Cannes)dimanche 31 mai 2015 |  Recommander | Répondre
  • coucou zika
    mon message ne passe po  je disais que c'est superbe cette facon mais mon dieu quelle courage pcque moi avec mon bras droit impossible de faire grand chose et le gauche ben je le garde pour la boulange mdrrrr mais c'est la vrai recette a adopter normalement 
    grosse bise

    Posté par samarlundi 01 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • Beau travail !

    Posté par Chrislundi 01 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • Bonjour ,merci pour votre dextérité et le partage.Peu de femmes préparent leurs diouls à la maison.Perso je les commande à Alger car je n'aime pas les diouls industrielles.
    En Asie les feuilles de nems sont préparées avec le meme coup de main mais à base de farine de riz et c'est un vrai régal.
    Chapeau bas chère madame.
    Aicha

    Posté par la sternerieuse, mardi 02 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • J'ai jamais vu un tôle rouge il s appelle kawiya quand au feuilles de brik bravo

    Posté par claudia, mardi 02 juin 2015 |  Recommander | Répondre
    • Claudia, c'est un ustensile très ancien en cuivre rouge, il n'en existe plus de nos jours," kawéya", beaucoup de personnes qui préfèrent faire leurs feuilles maison, utilisent des crêpières ou des poêles antiadhésives, merci de ta visite, zika.

      Posté par Cuisine de Zikajeudi 04 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • waow, Zika, quel coup de main !!! Ne te reste qu'à partager la recette de boorak annabi que l'un de mes fils aime beaucoup.
    douce nuit

    Posté par sarv, jeudi 04 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • Belle et bien savoureuse réalisation! Bisous. Sylvie.

    Posté par Sylvie et Marcsamedi 06 juin 2015 |  Recommander | Répondre
  • Bravo pour ces belles feuilles de brique, quelle performance. Merci pour le partage Zika.

    Posté par amalmardi 17 janvier 2017 |  Recommander | Répondre
  • Merci pour la recette....donc si j'ai compris, la pâte n'est pas liquide et on l'étale à la main....
    Je retrouve les feuilles que l'on achète en Algérie....j'essaierais ta version avec la semoule....
    bisous

    Posté par les délices de mmercredi 28 mars 2018 |  Recommander | Répondre
    • Pas liquide non , une pâte à beignets en quelque sorte et même plus ferme, disons molle au départ, l’essentiel, c'est qu'elle soit élastique c'est le secret de la réussite et plus elle repose mieux c'est, tu peux te servie d'une bonne poêle anti adhésive, bisous Manel

      Posté par Cuisine de Zikamercredi 28 mars 2018 |  Recommander | Répondre
  • et bien bravo ! j'avoue que je ne me fatigue pas et les achète toutes faites mais il est toujours intéressant de pouvoir les faire soi même alors merci pour cette recette Zika ! des bises et bon weekend !

    Posté par lolovendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Quel courage ! A essayer version semoule … Merci ma zika. Bisous.

    Posté par Sorayavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Zika quand tu les congele c'est séparément ou le tout ? ça ne colle pas ? Elle se sépare assez facilement si tu veux en utiliser deux par exemple …. Merci ma belle

    Posté par Sorayavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
    • Bonjour Soraya, je les congèle généralement par 6 , je les sors 10 environ avant de commencer à faire les briks ou les boureks en les plaçant entre deux serviettes , çà ne colle pas, çà se détache normalement, c'est çà leur particularité, c'est costaud à la semoule , puis je ne les graisses pas non plus, il faut juste de la semoule extra et le coup de main, c'est facile, faut s'entraîner, j'ai deux fans qui me suivent, elles les ont réussi en utilidant des vieilles sniwa en cuivre renversées, bisou ma belle .

      Posté par Cuisine de Zikavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
      • Merci Zika, je vais essayer de les faire et de les congeler également … Je te tiens au courant merci beaucoup ma belle. Bisous.

        Posté par Sorayavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
        • Utilise une crêpière si tu en as une avec une surface lisse, faut pas huiler car tu emportes avec toi la pâte que tu passes sur la tôle, j'espère me faire comprendre lol, il faut de la ténacité , tâche d'avoir une chaleur constante, fais des essais pour adapter la chaleur, quand çà démarre c'est bon, bisou .

          Posté par Cuisine de Zikavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Quel joli travail et ancestral en plus!
    Est-ce qu'il y a encore beaucoup de monde qui fait ce travail? Question d'organisation mais aussi de technique et pour ça, il faut apprendre avec quelqu'un qui s'y connait. Tu fais des stages?
    Belle journée ma chère Zika.
    Bizz

    Posté par miamponponvendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
    • Toutes les vieilles familles pratiquement, c'est comment dire, un rituel de ramadan lol, avec une livre de semoule on obtient environ et selon le diamètre 3 à 4 douzaines, çà n'est pas si difficile que cela, voilà juste s'entraîner, belle journée à toi aussi ma ponpon.

      Posté par Cuisine de Zikavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • C'est toujours agréable de déguster des briks maison, avec ta recette ce doit être un vrai régal, mais c'est beaucoup de travail !!!!!
    bravo !!!!
    bisous....

    Posté par les délices de mvendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • on sent la transmission de mère en fille dans cette recette, et puis ça doit être tellement meilleurs que celles du commerce!!!! bisous

    Posté par sotisvendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Je sais le temps et le coup de main que la réalisation d'une telle recette demande, même si cela semble être inné chez toi  vraiment bravo Zika !

    Posté par Poire et Cactusvendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
    • A vrai dire, mes ancêtres sont Turques et forcément, les femmes reproduisaient leur cuisine qu'elles ont transmises de mère en fille, çà devient systématique et çà coule de source donc facile pour toutes les filles de la famille, certaines ont continué le parcourt , d'autres dans l'ère du temps comme mes filles délaissent un peu les traditions faute à pas le temps mais savent y faire, un lien avec nos aïeules , merci pour le coucou, bisou

      Posté par Cuisine de Zikavendredi 12 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Waouh bravo c'est du travail
    Merci pour la technique
    Bises

    Posté par delphinesamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • elles sont superbe tes bricks, tu les à bien réalisé, rien de mieux que
    le fait maison.
    bonne journée bisous

    Posté par josettesamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Un grand bravo à toi ma Zika, car c'est un travail d'artiste et de patience que de faire les feuilles de brick à la maison, tu me rappelle ma grand qui quand elle venait chez nous en faisait et je l'observais dans toutes ses étapes, je ne m'y suis jamais lancée à essayer, mais incontestablement faites à la main c'est autre chose, aucune comparaison avec le commerce, tu es extraordinaire, c'est pas facile à réussir, merci pour ta recette à garder précieusement si le courage m'en dit car tu me donnes très envie de m'y risquer, gros bisous à toi ma belle, très bon week-end 😚

    Posté par elodiesucreesamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
    • Tu me fait rougir ma chère Elodie, il est sûr que faites de cette façon çà ne vient pas tout seul, mais quand çà vient, çà va tout seul, bisou ma belle amie😘😘❤️

      Posté par Cuisine de Zikasamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Quel boulot !

    Posté par lic_samedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Quel travail, ma zika, mais quelle récompense au bout. Elles doivent être délicieuse, tes feuilles de brick. Merci pour ton passage et belle soirée. Je t'embrasse et je ne t'oublie pas ♥

    Posté par Nellsamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Oh ! je ne me lancerais pas à les faire moi même ce serait une cata mais je t'admire de pouvoir les faire ! super !! gros bisous zika

    Posté par gutsamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Très intéressant ! C'est vrai que je ne suis pas dans la tradition, je les prépare avec de la farine (oups) et une poêle antiadhésive ...

    Posté par ISCAsamedi 13 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Bonjour je n arrive pas du tout à faire la pâte 😞 combien d eau il faut environ ? Sur la poêle la pâte s assèche impossible de la retirer

    Posté par Mainou, lundi 12 avril 2021 |  Recommander | Répondre
    • Bonjour Mainou, l'eau c'est au jugé, il faudra obtenir une pâte pas trop molle, sorte de pâte à beignet, il faut choisir une semoule riche en gluten pour que la pâte soit élastique et facilite le travail, pour ce qui est de la cuisson, à peine passé la pâte sur la poêle qu'il faut les enlever, il ne faut pas attendre qu'elle sèchent et craquent, le feu doit être doux, il faut tenter plusieurs fois pour avoir la main, notez que j'utilise un plat spécial feuilles de boureks très anciens en cuivre rouge, moi même j'ai mis du temps pour avoir la main, juste de l'entrainement et une pâte élastique pour réussir les feuilles traditionnelles à la semoule!!!!

      Posté par Cuisine de Zikavendredi 27 août 2021 |  Recommander | Répondre

Commentaires