Nouveau

CRÉPONNÉ - CREPONNET- SORBET AU CITRON TYPIQUE DE ANNABA

  INEDIT .  CREPONNET, SORBET AU CITRON TYPIQUE ET ORIGINAIRE DE LA VILLE D'ANNABA EX BÔNE- ALGERIE !   Et si google ne m'a pas menti à ce jour, cette recette du fameux sorbet au citron, emblème et originaire de la ville d'Annaba ex Bône en Algérie soit publiée pour la première fois sur le net.  Un peu d’histoire sur cette glace emblématique de notre belle ville de Bône !! Ce sorbet au citron, le créponneé est la glace fétiche et fleuron de notre coquette ville Annaba ex " Bône" en Algérie , créée par un pied noir Joseph Soriano lors de la colonisation  alors propriétaire du célèbre glacier l'Ours Polaire à Annaba ( Bône ) , chez FANFAN,   Longo et Nigro  et les autres glaciers ,cette ours polaire , la plus célèbre, elle  fut reprise après l'indépendance par un Algérien BERRABAH , natif de Annaba.   Ce créponnet a été repris par Gilbert dit Bébert qui l'a pris  de Bône  chez les Algériens qui ont continué  et ce jusqu'à présent à réaliser le crépo

MIJOTÉ OU RAGOÛT DE CHOU VERT-MARQUA KROMB ( 1 )

 



Une recette inédite de la cuisine du terroir Bônois, marqua ou marka bel kromb, كرمب مرقه, un mijoté de chou  cuit lentement à l'étouffée, à la viande d'agneau traditionnellement , peut se décliner au veau ou au bœuf,  que je vous présente avec du poulet fermier , à part moi et mon époux personne ne mange le mouton à la maison. 


Néanmoins, on peut le préparer sans viande, market kromb b zayt ( mijoté de chou à l'huile ) , auquel cas on y ajoute de l'ail pour relever et apporter du goût au plat .

Un bon ragoût qu'il faut laisser mijoter sur feu doux sans ajouter de liquide car le chou va rendre ses sucs lors de la cuisson .

 

Ce mijoté de chou blanc ou vert,  légume de fertilité dans la tradition culinaire Bônoise , est considéré comme un plat de bonne augure avec la mloukhya pour le jour du nouvel an musulman, l'Hégire ( hijri ) chez les Bônois,   hors saison , grand mère paternelle nous racontait que grand père s'arrangeait toujours à l'avance pour se le faire apporter d'ailleurs et n'hésitait pas à  y mettre le prix . Grand mère nous interdisait même de le consommer ou cuire pendant le retour et la couvaison des cigognes  car disait elle c'est de mauvais présage, les enfants conçus à cette période auraient des tâches d'envie en forme de cigognes ou de chou, j'aimais écouter grand mère nous raconter ses anecdotes, elle était intarissable .

 


Ingrédients

Des morceaux de viande de votre choix, ici ce sont des ailes de poulet 

 un chou, 

1/2 tasse à café d'huile, 

1 oignon sec, 

1 cs de concentré de tomates, 

du sel, poivre, 

persil si vous utilisez de la viande, 

et de la coriandre fraîche pour celui à l'ail sans viande ( b zayt )

 

 Préparation

 Tout d'abord, il faut faire revenir un oignon haché avec la viande de votre choix  (ici c'est du poulet ) , 

ajouter les feuilles de chou coupées en fines lanières  

1 bonne cs de concentré de tomates, couvrir et laisser mitonner, le chou doit être fondant avec un petit fond de sauce saler/ poivrer, 

donner quelques bouillons, hors du feu parsemer de persil ciselé ou coriandre .

  J'ai ajouté des olives violettes , car mes conserves d'olives maison sont à point et j'aime à accompagner mes plats avec ces olives , juste pour le plaisir.

 

N'hésiter pas à le préparer car il est délicieux.


 plat de l'Hégirepouletmijoté,  chouragoûtterroir bônoisplats algériensmarqua-marka,

Commentaires