Menu

TALEJT- ENTREMET TYPIQUE DU TERROIR BÔNOIS (1)

 


L'un des plus anciens entremets de la vieille cuisine du terroir Bônois, spécialité du terroir bônois et préparé sur une base de pâte à beignets exclusivement faite de semoule de blé dur, pas de farine, il est servi au milieu des plats salés et accompagne le jéri ( chorba ) tout autant que les beignets dans notre tradition culinaire.

Entremet des bonnes et moins bonnes occasions au même titre que les beignets, les brajs et le mléwi.

 Sans arôme juste de la cannelle et un clou ou plus de girofle selon la quantité de dattes écrasées ( ghars), le ghars btana ( dattes écrasées à l'état brut empaqueté dans une peau de chèvre ou autre et cousue)  

On la sert principalement lors des circoncisions, fêtes religieuses, ou lors d'un mariage à la famille qui arrive la veille de la cérémonie avec du jéri

on commence la cuisson en général juste avant que les invités passent à table, c'est essentiel que cela soit chaud et ruisselant de beurre.



Ingrédients

Pour 3 talejt de 25 cm de diamètre environ:

500 g de semoule fine ou moyenne de blé dur riche en gluten , on a besoin d'élasticité

1 c s de levure boulangère

1 gros œuf

1 cc de sel

eau tiède selon le besoin

préparer la pâte comme pour les beignets, seulement, il faut qu'elle soit molle et non collante

couvrir et laisser pousser


Reprenez la pâte et la pétrir, aussi longuement que possible, çà muscle hihi

servez vous du pétrin, s'il le faut, la pâte doit être souple et élastique

ensuite, commencez à la ramollir peu à peu en l'aspergeant d'eau jusqu'à obtention d'une pâte à beignets molle en la battant contre le plan de travail!

laisser reposer le temps de préparer le ghars en le dénoyautant si vous utilisez le brut

le pétrir en l'aspergeant d'eau de façon à obtenir une pâte de la même consistance que la pâte avec un peu:

de beurre 

1 cc de cannelle

1 à 2 clous de girofle en poudre

pas de fleur d'oranger ce coup ci



chauffer 2 cs d'huile dans une poêle conservée à cet effet, çà abîme les ustensiles la cuisson à sec à la longue

prenez une boule de pâte de la grosseur d'une grosse mandarine ou plus et l'étaler dans la poêle, feu baissé

disposer des morceaux de ghars étalés, 

maman m'avait dit un jour:

le ghars, il ne faut pas en mettre trop, tu parsèmes ta pâte point!

recouvrir d'une autre couche de pâte

retourner et cuire sur la 2ème face

trancher net la face cuite sans aller jusqu'au fond

servir chaud avec du beurre fermier et du sucre cristallisé




 talejt ou talecht, gâteaux algériensbeignetsentremet, dattes-gharsfêtesAlgérie, plat mawlid nabawi


Commentaires sur TALEJT


  • Ce doit être délicieux, quand j'ai vu tes photos, je pensais au départ que c'était des pruneaux au centre, bises

    Posté par Cécile CClundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • rho la la ça aurait été dommage de louper ça , du beignet frit avec de la pâte de dattes (j'adore ça ) et du beurre en prime , un combo mortel pour la ligne mais délicieux en bouche , merci zika pour cette merveilleuse découverte

    Posté par keskonmangemamanlundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Encore une découverte pour moi. Merci de nous partager ces bonnes recettes. Bonne soirée et gros bisous

    Posté par Emmanuellelundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Oh là là c'est top

    Posté par Chrislundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • je te donne 3 beignets hongrois pur un bônois, stp ....ça doit être super bon, originale recette ma Zika , je t'ai ajouté sur la liste
    bisous

    Posté par Catalinalundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Quels beaux beignets!!!! Gourmands comme il faut!!!
    Bisous

    Posté par Chrislundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • de jolis beignets et bonne farce
    excellente soirée bises

    Posté par guy59600lundi 18 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Oh ils sont extraordinaires ces beignets, vraiment quelle belle recette. La cuisine bônoise a une merveilleuse ambassadrice. Vraiment c'est magnifique cette transmission et cette recette est originale et prometteuse de beaucoup de plaisir. Merci pour ce généreux partage. Gros bisous

    Posté par Sophiemardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Je ne connaissais pas c'est bien gourmand
    Bises et bon mardi

    Posté par delphinemardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Je n'ai aucun doute quant au caractère divin de ces beignets-là ! Je retiens le conseil de les déguster avec la chorba ! Bisous et bonne journée, Zika !

    Posté par Hélène (Cannes)mardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Ce doit être absolument délicieux, on oubliera un peu le gras, après tout, c'est le propre des beignets pour qu'ils soient bons !! Bisous et bonne journée Zika

    Posté par Brigittemardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Je découvre une belle recette vraiment appétissante...un beau partage culinaire que tu nous offre encore une fois...
    bisous...

    Posté par les délices de mmardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • J'aime beaucoup partir à la découverte de ces délicieuses spécialités. Bises.

    Posté par Sylvie et Marcmardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Waouh ! Ils déchirent !!!

    Posté par yumelisemardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • comme ça à l'air bon !!! tes photos donnent envie de croquer...merci pour cette découverte, bisous 

    Posté par Marie/Aggietlilimardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Mahahaaaaa!!!! J'en VEEEEEEUX!!! ils doivent être à tomber tes beignets ma Zika, c'est une belle et trs allé&chante recette moi qui adore çà alors avec cette recette j,aurais voulu en déguster quelques uns!!! gros bisous!

    Posté par elodiesucreemardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Mais c'est succulent !

    Posté par papillonmyosotismardi 19 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Waw, mais c'est rudement appétissant tout ça!!
    J'aurai dû traverser la Méditerranée pour venir y goûter, suis revenue de la costa où il ne fait pas vraiment encore superbe...
    Bizz

    Posté par miamponponmercredi 20 février 2019 |  Recommander | Répondre
    • ici , c'est le printemps, ben si je le savais je t'aurais attendu sur la rive, c'est juste en face, tu ne peux pas te tromper, bisou ma ponpon.....

      Posté par Cuisine de Zikamercredi 20 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Cela doit être très parfumé. Biz.

    Posté par lic_mercredi 27 février 2019 |  Recommander | Répondre
  • Hummmmmmmmmmmm

    Posté par Chrisjeudi 30 mai 2019 |  Recommander | Répondre
  • Oh tes beignets ont l'air succulents! Merci pour ce partage! Gros bisous

    Posté par Pattyvendredi 31 mai 2019 |  Recommander | Répondre
  • Coucou,

    Jamais mangé, mais cela doit être succulent !

    Douce nuit

    Posté par sarv, vendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • hummm sa a l air top !! bonne soirée

    Posté par melievendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • ça m a l'air bien bon

    Posté par la nonnavendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • Coucou ma zika, j'avoue que cette version n'est pas méconnue pour moi. Mais comme des flashs en lisant et voir tes photos, tu es au top de faire revivre des veilles recettes oubliées bravo. Gros bisous

    Posté par Assiavendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • je ne connais pas mais une recette bien calorique
    tres bonne soirée

    Posté par guy59600vendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • Bonsoir zika j'ai le goût du talecht encore dans ma bouche mais je l'ai jamais fait maintenant je garde la recette précieusement c était ma grand mère qui le faisait crois moi j'ai les images qui défilent dans .ma tête que allah te garde en bonne santé ainsi que les tiens bonne soirée

    Posté par yasmina, vendredi 08 janvier 2016 |  Recommander | Répondre
  • Oh Zika une recette pareille, que je ne connais pas , me tente beaucoup. Que veut dire TALEJT ???? C'est une consonnance féminine peut etre Amazigh???? Vous dites que c'est une vieille recette,et vous vous etes une mémoire vive, Puisse Dieu vous preter une longue vie et transmettre encore, nous tes followers et toute ta descendance . Ya3tik essaha ya Lalla. Aicha la sterne

    Posté par la sterne rieuse, mercredi 31 mai 2017 |  Recommander | Répondre
  • Je suis un vieux Bônois (76ans), j'avais oublié Talejt que ma mère et grand-mère venues de Vgait en Tamazgha nous préparaient. Le nom de ce succulent met est effectivement d'origine amazigh et à consonnance féminine (ta) et au singulier. Merci pour le rappel mémoriel et pour votre travail.

    Posté par Izuran, jeudi 09 novembre 2017 |  Recommander | Répondre
  • Merci pour l'interêt que vous portez à mon travail, j'apprécie. Mais curieusement, ma belle famille est Algéroise , on a des parents par alliance de la grande et petite Kabylie, ils assistent à toutes nos cérémonies fêtes et autres, et à aucun moment et personne malgré qu'il y a parmi eux un grand nombre de personnes très âgées n'a relevé ou apporté une quelconque allusion à ce sujet, ils adoraient en consommer, et le fait que ce soit un accompagnement de jari aussi bien qu'en dessert leur plaisait énormément. A Alger ,non plus, personne ne connait même belle maman qui a dépassé les 90 ans. Dans mes recherches et en creusant dans de vieux livres édités par de grands historiens étrangers, il est spécifié que l'origine des Kabyles est sans nul doute Européenne, les habitants de tout le pourtour du bassin méditerranéen fuyant les guerres de religions et à bord de barques confectionnées à la hâte, sont partis au hasard de leur désarroi ,au final , ils ont débarqué au nord de l'Afrique d'où leur présence en Tunisie et au Maroc aussi, ont fait de leurs barques des huttes et se sont installés. Ils ont commencé par cultiver les terres, certains ont pris le chemin du sud où ils se sont mélangé aux Africains sur place, l'origine des yeux bleus et blondeur viendrait des vandales et phéniciens, il se peut que l'origine du talejt soit de ces pays du bassin méditerranéen, l'histoire réelle de notre pays est méconnue en vérité , et c'est très passionnant de creuser la dessus. Quoiqu'il en soit, talejt appartient bel est bien au terroir Bônois, ma recette est inédite et je vous avoue que je suis assez fière de répertorier notre gastronomie ancestrale méconnue, merci pour votre passage et bien à vous.

    Posté par Cuisine de Zikajeudi 16 novembre 2017 |  Recommander | Répondre
  • Ce dernier commentaire me plait beaucoup, il suscite en moi l'envie d'en savoir plus sur cette possible origine de ce gâteau tout comme l'éventuelle
    origine européenne des kabyles, je n'ai jms rencontré cette version à travers mes lectures ni dans ce que me racontait mon père féru dhistoire arhyirhem repoué.
    Vous écrivez bien, cela me plait.

    Posté par Shyshy, vendredi 19 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
    • À l'époque, je recevais beaucoup de prix à l'école, et parmi ces livres, il y en a un qui parle de l'origine des kabyles, si je ne me trompe pe pas et si je me souviens bien, ce sont des Allemands, je me dis toujours que je devais le récupérer chez mes parents, j'y penserais la prochaine fois pour voir au moins le nom de l'auteur,merci pour votre passage, bonne journée.

      Posté par Cuisine de Zikavendredi 19 octobre 2018 |  Recommander | Répondre
  • Bravo et merci de mettre en avant la vieille cuisine du terroir bônois, vous êtes la pionnière et merci de sauvegarder les us et coutumes bônois.

    Posté par Adra, mardi 24 septembre 2019 |  Recommander | Répondre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés