Menu

TALEJT- ENTREMET TYPIQUE DU TERROIR BÔNOIS (1)

 


L'un des plus anciens entremets de la vieille cuisine du terroir Bônois, spécialité du terroir bônois et préparé sur une base de pâte à beignets exclusivement faite de semoule de blé dur, pas de farine, il est servi au milieu des plats salés et accompagne le jéri ( chorba ) tout autant que les beignets dans notre tradition culinaire.

Entremet des bonnes et moins bonnes occasions au même titre que les beignets, les brajs et le mléwi.

 Sans arôme juste de la cannelle et un clou ou plus de girofle selon la quantité de dattes écrasées ( ghars), le ghars btana ( dattes écrasées à l'état brut empaqueté dans une peau de chèvre ou autre et cousue)  

On la sert principalement lors des circoncisions, fêtes religieuses, ou lors d'un mariage à la famille qui arrive la veille de la cérémonie avec du jéri

on commence la cuisson en général juste avant que les invités passent à table, c'est essentiel que cela soit chaud et ruisselant de beurre.



Ingrédients

Pour 3 talejt de 25 cm de diamètre environ:

500 g de semoule fine ou moyenne de blé dur riche en gluten , on a besoin d'élasticité

1 c s de levure boulangère

1 gros œuf

1 cc de sel

eau tiède selon le besoin

préparer la pâte comme pour les beignets, seulement, il faut qu'elle soit molle et non collante

couvrir et laisser pousser


Reprenez la pâte et la pétrir, aussi longuement que possible, çà muscle hihi

servez vous du pétrin, s'il le faut, la pâte doit être souple et élastique

ensuite, commencez à la ramollir peu à peu en l'aspergeant d'eau jusqu'à obtention d'une pâte à beignets molle en la battant contre le plan de travail!

laisser reposer le temps de préparer le ghars en le dénoyautant si vous utilisez le brut

le pétrir en l'aspergeant d'eau de façon à obtenir une pâte de la même consistance que la pâte avec un peu:

de beurre 

1 cc de cannelle

1 à 2 clous de girofle en poudre

pas de fleur d'oranger ce coup ci



chauffer 2 cs d'huile dans une poêle conservée à cet effet, çà abîme les ustensiles la cuisson à sec à la longue

prenez une boule de pâte de la grosseur d'une grosse mandarine ou plus et l'étaler dans la poêle, feu baissé

disposer des morceaux de ghars étalés, 

maman m'avait dit un jour:

le ghars, il ne faut pas en mettre trop, tu parsèmes ta pâte point!

recouvrir d'une autre couche de pâte

retourner et cuire sur la 2ème face

trancher net la face cuite sans aller jusqu'au fond

servir chaud avec du beurre fermier et du sucre cristallisé




 talejt ou talecht, gâteaux algériensbeignetsentremet, dattes-gharsfêtesAlgérie, plat mawlid nabawi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Abonnez-Vous Maintenant

Author

AuteureBlogueuse Culinaire Algérienne depuis 2007, Ma cuisine est dédiée à la gastronomie du terroir Bônois, mes inspirations culinaires personnelles et familiales , recettes oubliées, anecdotes, us et coutumes ancestraux de ma ville Annaba ex Bône !
Learn More →



Social Share Icons

© Copyright
Tous droits réservés